lewis-hamilton-toto-wolff
2022 Canadian Grand Prix, Saturday - Steve Etherington
in

Toto Wolff : “Trop tôt” pour parler de 2024 avec Hamilton

Le patron de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, estime qu’il est encore un peu trop tôt pour commencer à parler contrat avec le septuple champion du monde de F1 Lewis Hamilton alors que le Britannique est engagé avec Mercedes jusqu’à la fin de la saison 2023.

L’an dernier, l’équipe Mercedes annonçait la reconduction du contrat de son pilote vedette pour deux années supplémentaires, soit jusqu’à la fin de la saison 2023. En 2022, Lewis Hamilton et Mercedes ont donc entamé une dixième année de collaboration en Formule 1 après avoir déjà décroché ensemble huit titres constructeurs depuis la saison 2014.

Cette saison 2022 n’a peut-être pas commencé de la meilleure des manières, Lewis Hamilton étant actuellement sixième au classement, mais lorsqu’on lui a demandé au Grand Prix du Canada s’il pensait que son pilote continuerait au-delà de la fin de la saison prochaine, Toto Wolff a estimé qu’il était encore un peu trop tôt pour penser à 2024.

“Devons-nous vraiment commencer à parler des contrats 2024 en juin 2022 ? Nous sommes heureux avec Lewis et il ne fait aucun doute que nous nous embarquons dans cette saison et la saison suivante sous des auspices favorables. Mais je pense qu’il est trop tôt pour parler de 2024. Mais cela dit, je ne pouvais pas souhaiter meilleur duo de pilotes.” a déclaré Toto Wolff à Montréal le week-end dernier, cité par le site du championnat du monde.

A lire aussi   Jean Alesi estime que la saison 2022 de Ferrari "n'est pas si mauvaise"

L’Autrichien reconnaît en effet que ses deux pilotes travaillent main dans la main cette saison malgré les difficultés que rencontre l’équipe depuis le début de l’année, ce qui est selon Wolff un atout indéniable : “Je peux dire qu’au sein de l’équipe Lewis a toujours été très positif dans son état d’esprit et la façon dont les deux fonctionnent ensemble est vraiment étonnante. Lors des briefings, ils ne cessent de se poser des questions et je suppose que ce serait différent si nous nous battions à l’avant.”

“C’est super de voir comment les deux ont vraiment aidé [l’équipe] à progresser et je suis content pour Lewis car il avait la malchance de son côté, il aurait pu être sur le podium plusieurs fois si la voiture de sécurité n’avait joué contre lui.”

alex-albon-williams-f1

Albon attend une mise à jour sur sa Williams avec impatience

pdg-f1-2022

Le PDG de la F1 prédit un championnat très serré et le retour de Mercedes