Coronavirus en Chine : la F1 suit de près la situation avec la FIA

la red bul motorisée par Honda

Le Royaume Uni a déconseillé à ses ressortissants de voyager en Chine continentale en raison de l’épidémie de coronavirus.

Par le biais d’un communiqué, le Royaume Uni invite ses ressortissants à ne pas voyager en Chine continentale en raison de l’épidémie de coronavirus qui a déjà tué 106 personnes et infecté plus de 4500 autres personnes.

« Le FCO continue de déconseiller tout voyage dans la province du Hubei et déconseille désormais tout voyage « sauf essentiel » dans le reste de la Chine continentale [à l’exclusion de Hong-Kong et Macao]. » a déclaré le ministère britannique des affaires étrangères.

De son côté, la compagnie aérienne Brtitish Airways a décidé d’annuler purement et simplement tous les vols à destination et en provenance de la Chine.

La Formule 1, dont la plupart des équipes sont basées en Angleterre, prend très au sérieux cette affaire, alors que le Grand Prix de Chine doit se tenir dans moins de 80 jours maintenant [le 19 avril 2020].

« Suite aux développements en cours en Chine et à la lumière des conseils officiels émis par le ministère britannique des Affaires étrangères, nous continuons de suivre de près la situation en Chine avec la FIA et le promoteur sur place. » a déclaré la F1 par le biais d’un communiqué.

Pour le moment, le Grand Prix de Chine est toujours maintenu, mais la Formule 1 pourrait décider pour des raisons de sécurité sanitaire d’annuler l’épreuve d’ici le mois prochain en fonction de l’évolution de la situation sur place.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.