F1 - Courses sprint en F1 : le PDG de McLaren favorable à l'idée
in

Courses sprint en F1 : le PDG de McLaren favorable à l’idée

Le PDG de McLaren, Zak Brown, estime que les discussions sur l’introduction d’essais de course de sprint en F1 en 2021 sont “encourageantes” et devraient être considérées comme une étape positive pour le sport.

Les discussions se poursuivent sur la perspective d’organiser des courses de «sprint» le samedi lors de trois épreuves [Monza, Montréal et Interlagos] au cours de la nouvelle saison. L’idée a gagné ce qui a été décrit comme un “large soutien” lors d’une réunion de la Commission F1 la semaine dernière, avec une décision finale prévue avant le début de la nouvelle saison le mois prochain.

Interrogé sur le sujet, Zak Brown estime que l’idée est interessante et que la Formule 1 se doit au moins de réaliser un test grandeur nature cette saison.

“Je suis encouragé, à chaque fois que nous avons quelque chose de nouveau, je pense qu’il faut l’essayer.” explique l’Américain.

“Si cela fonctionne, alors il faudra continuer. Si ce n’est pas le cas, alors il faudra changer ou bien décider de ne pas le faire. Je pense en tout cas que cela ne peut être qu’un avantage pour le sport.”

Initialement, la Formule 1 avait proposé l’idée d’introduire des courses à grille inversée, mais cette idée n’a pas du tout rencontré le succès auprès des pilotes et des chefs d’équipe et a donc été totalement abandonnée.

En ce qui concerne les courses sprint que la F1 veut tester cette année, elles seraient programmées le samedi après-midi. Le programme du week-end comporterait alors une seule séance d’essais libres de 60 minutes le vendredi matin, suivie, quelques heures plus tard, d’une séance de qualifications qui déterminerait alors la grille de départ de la course sprint du samedi après-midi.

Ainsi, le résultat final de la course sprint du samedi (1 heure max) déterminerait la grille de départ de la course principale du dimanche après-midi (un Grand Prix complet).

L’introduction de courses de sprint pourrait avoir des conséquences inattendues, de sorte que les équipes ont souhaité que leurs directeurs sportifs examinent les pièges potentiels avant de s’engager pleinement dans l’idée.

La décision finale n’a donc pas encore été prise par la Formule 1 au sujet de ces courses sprint, une décision définitive est attendue avant le début de la saison 2021 qui est programmée à Bahreïn le 28 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - L'Afrique du sud se verrait bien faire partie du calendrier de la F1 en 2023

L’Afrique du sud se verrait bien faire partie du calendrier de la F1 en 2023

F1 - Choisir Perez a été une décision "adulte" de la part de Red Bull selon Horner

Choisir Perez a été une décision “adulte” de la part de Red Bull selon Horner