honda gp monaco mclaren

COVID-19 : Monaco obligé de prendre de nouvelles mesures

Le gouvernement de Monaco a décidé ce samedi 14 mars de la fermeture des lieux recevant du public non essentiels à la vie du pays.

Tout comme la France, la principauté de Monaco a dû s’adapter à la situation exceptionnelle face à l’épidémie de coronavirus, notamment après avoir detecté quatre nouveaux cas avérés de COVID-19.

« Face à la progression de l’épidémie du covid-19 dans les pays limitrophes de la Principauté, le Gouvernement princier, sur instruction de S.A.S. le Prince Souverain, décide de la fermeture dès minuit ce samedi 14 mars, et jusqu’à nouvel ordre, des lieux recevant du public, non essentiels à la vie du pays. » a annoncé le gouvernement monégasque ce week-end.

« Resteront ouverts les magasins et marchés d’alimentation, les pharmacies, les bureaux de tabac et de presse, les stations-services et les banques. »

« Tous les autres établissements commerciaux (notamment les restaurants, casinos, cafés, salles de spectacles, cinémas et discothèques) devront appliquer cette mesure. »

Si le Grand Prix de Monaco 2020 n’est programmé que dans deux mois, les préparatifs eux pourraient bien être impactés par ces mesures, puisque le circuit de Monaco n’est pas un tracé permanent.

Chaque année, des équipes doivent « reconstruire » le circuit urbain de Monaco : voie des stands, rails de sécurité, tribunes, bâtiment provisoire pour la direction de course…

On ne sait pas à l’heure actuelle si les différentes sociétés en charge des préparatifs pour le Grand Prix de Monaco ont reçu des consignes particulières, mais un point presse du gouvernement monégasque doit avoir lieu ce lundi soir en principauté.

Rappelons tout de même que la semaine dernière l’Automobile Club de Monaco, qui gère l’événement, a confirmé que les préparatifs pour le Grand Prix de Monaco 2020 avaient bien  débuté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…