F1 - Hamilton et Verstappen se battent comme "deux coqs dans la basse-cour"
LE CASTELLET, FRANCE - JUNE 19: Pole position qualifier Max Verstappen of Netherlands and Red Bull Racing and second placed qualifier Lewis Hamilton of Great Britain and Mercedes GP interact in parc ferme during qualifying ahead of the F1 Grand Prix of France at Circuit Paul Ricard on June 19, 2021 in Le Castellet, France. (Photo by Mark Thompson/Getty Images) // Getty Images
in

Hamilton et Verstappen se battent comme « deux coqs dans la basse-cour »

Le manager sportif de la Formule 1, Ross Brawn, estime que Lewis Hamilton et Max Verstappen auraient pu éviter de se percuter ce dimanche à Monza, mais le Britannique insiste sur le fait qu’aucun des deux ne souhaite donner un quelconque avantage à l’autre.

La rivalité entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a atteint un autre niveau ce dimanche à Monza lorsque les deux hommes se sont percutés au premier virage à mi-course, la collision les éliminant tous les deux du Grand Prix d’Italie.

Chacun aura sa propre opinion pour déterminer qui est le fautif dans cette affaire, mais selon Ross Brawn, le crash aurait pu être évité et nous aurions pu assister à une belle fin de course avec une grosse bataille en vue entre les deux prétendants pour le titre cette année.

« Les fans seront divisés, j’en suis sûr. Il est clair que les deux pilotes auraient pu l’éviter. En fin de compte, je pense que c’est une autre conséquence du fait que deux gars s’affrontent et ne veulent pas céder.«  explique Brawn dans sa chronique d’après course.

« C’est dommage qu’ils se soient retrouvés dans les graviers car cela aurait pu être une belle course – et nous en avons été privés.« 

« Je suis intéressé de voir quel impact cela aura sur leur bataille en cours pour le titre. Nous avons vécu comme à Silverstone, un incident majeur et controversé. Personnellement, je ne dirais pas que cela a changé la dynamique. Vous avez deux coqs dans la basse-cour en ce moment et nous en voyons les conséquences. »

« Je ne pense pas que l’un ou l’autre ne reculera à aucun moment pour le reste de l’année, mais j’espère que le championnat sera gagné sur la piste et non dans les barrières ou la salle des commissaires. »

Pour rappel, les commissaires sportifs du Grand Prix d’Italie ont estimé que Max Verstappen était responsable de cet accrochage et lui ont infligé deux points de pénalité sur sa super-licence, ainsi qu’une pénalité de trois positions sur la grille de départ du Grand Prix de Russie, prochaine manche du championnat du monde.

F1 - Mise à jour F1 2021 : Portimao et la Safety Car Aston Martin disponibles

Mise à jour F1 2021 : Portimao et la Safety Car Aston Martin disponibles

F1 - Perez regrette qu'une pénalité l'ait privé d'un podium à Monza

Perez regrette qu’une pénalité l’ait privé d’un podium à Monza