Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de Grande-Bretagne

La suppression d’un vibreur à Silverstone pourrait être à l’origine des crevaisons [MAJ]

La suppression d’un vibreur au virage 13 sur le tracé de Silverstone pourrait être à l’origine des crevaisons observées dimanche au GP de Grande-Bretagne

La suppression d'un vibreur à Silverstone pourrait être à l'origine des crevaisons [MAJ] 1

La suppression d’un vibreur à la sortie du virage 13 sur le tracé de Silverstone pourrait être à l’origine – ou tout du moins une des causes – des crevaisons en cascade que nous avons pu observer dimanche dernier au Grand Prix de Grande-Bretagne dans les derniers tours de course.

Depuis l’édition 2019 du Grand Prix de Grande-Bretagne, les organisateurs ont décidé de supprimer une partie du vibreur qui était normalement placé à la sortie de l’enchaînement rapide de Maggotts/Becketts/Chapelle.

Depuis le début du week-end à Silverstone, quasiment tous les pilotes [que ce soit en F3, F2 ou F1] sont allés placer la roue avant gauche de leur monoplace dans la terre à la sortie du virage 13, creusant à chaque fois encore un peu plus une « saignée » à cet endroit, ce qui aurait pu fragiliser le pneu avant gauche.

La suppression d'un vibreur à Silverstone pourrait être à l'origine des crevaisons [MAJ] 2

Déjà dès vendredi, Renault F1 a pu détecter des fissures sur le pneu de la monoplace pilotée par Daniel Ricciardo et l’équipe a même dû procéder au remplacement de son châssis pour les mêmes raisons.

Pour l’instant, cela ne reste qu’une simple supposition et il faudra évidemment attendre la conclusion de l’enquête de Pirelli, qui ne devrait plus tarder maintenant.

Comme vous pouvez le constater sur ces deux captures d’écran tirées des poles position signées en 2019 et en 2020 par Bottas et Hamilton, le vibreur dont nous vous parlons a bien été retiré cette année.

La suppression d'un vibreur à Silverstone pourrait être à l'origine des crevaisons [MAJ] 3 La suppression d'un vibreur à Silverstone pourrait être à l'origine des crevaisons [MAJ] 4

En revanche concernant le crash de Daniil Kvyat en course, qui a eu lieu à l’entrée du virage de Maggotts, une vidéo démontre que le Russe a été victime lui aussi d’une crevaison sur la roue arrière droite de son AlphaTauri, mais le motif de cette crevaison soudaine n’est pas encore connu.

Mise à jour de cet article le 4/08/2020 à 22h20 : La FIA a entrepris des travaux sur le tracé de Silverstone et a décidé de rallonger le vibreur en question [à lire ici]

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

Grand Prix de Russie

Le directeur de course de la FIA a expliqué en détail pourquoi les commissaires de course du Grand Prix de Russie ont décidé de...

Grand Prix de Russie

Sebastian Vettel est en train de vivre une dernière année désastreuse chez Ferrari avec une nouvelle fois une arrivée hors des points ce week-end...

Grand Prix de Russie

Après avoir écopé de deux pénalités au Grand Prix de Russie, Lewis Hamilton n'a pas hésité à déclarer aux médias que la FIA cherchait...

Saison 2020

Renault F1 n'a pas prévu de faire rouler Fernando Alonso lors d'une séance d'essais libres cette année, mais cela ne veut pas dire que...

Grand Prix de l'Eifel (Nürburgring)

Sergio Perez est impatient de recevoir les dernières nouveautés sur sa monoplace lors de la prochaine course qui se déroulera au Nürburging en Allemagne

Grand Prix de Russie

L'équipe Mercedes cherchera à tirer les leçons de ses erreurs commises à Monza et en Russie pour revenir plus forte encore lors de la...

Grand Prix de Russie

Pour la première fois depuis le Grand Prix de Monaco 2019, les quatre monoplaces équipées du moteur Honda ont terminé dans le top dix...

Saison 2021

Simon Roberts - qui a été nommé directeur de l'équipe Williams par intérim - ne sait pas s'il occupera toujours ce poste l'an prochain...

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2020 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.