Dakar : Alonso en tonneaux avant la neutralisation de l’étape 10

Les organisateurs du Dakar ont pris la sage décision de neutraliser la course ce mercredi après de nombreux accidents depuis le départ de l’étape 10.

Ce mercredi, plusieurs pilotes sont partis à la faute sur l’étape 10 du Dakar, dont Fernando Alonso, qui a fait deux tonneaux avec sa Toyota Hilux.

Le pilote espagnol et son copilote Marc Coma vont bien et ont pu repartir tout de suite, mais les dégâts sur la Toyota sont importants, notamment au niveau du pare-brise qui est complétement brisé.

Au final, l’équipage de la Toyota #310 a perdu plus d’une heure en s’arrêtant plus loin et en tentant de réparer en retirant tout simplement ce qui restait du pare-brise. [voir vidéo ici]

Une étape neutralisée

D’autres concurrents comme Roman Starikovitch se sont fait piéger ce matin. Starikovich n’aura même pas parcouru 1 km en spéciale avant d’être victime d’un accident. Touché au dos, tout comme son copilote Bert Heskes, l’équipage de la Toyota n°360 a dû être évacué par le service médical.

Les fortes rafales de vent présentes ce mercredi sur le Dakar ont forcé les organisateurs à prendre la décision de neutraliser l’épreuve.

« Les moyens engagés pour assurer la sécurité des concurrents étant quasiment tous entièrement mobilisés et avec une dégradation des conditions météorologiques (vents forts), les directeurs de course ont décidé d’arrêter l’étape 10 après 345 km. » nous a fait savoir la direction de course du Dakar.

Autrement dit, Carlos Sainz est le vainqueur de l’étape avec 3’05 d’avance sur Jakub Przygonski et Giniel De Villiers.

De la casse au général

Nasser Al-Attiyah a perdu beaucoup de temps sur les derniers kilomètres dans une navigation hasardeuse. Le Qatari est finalement arrivé à la neutralisation avec plus de 17 minutes de retard sur Carlos Sainz. Un gros coup dur au classement général !

Le Qatari accusait à peine 24 secondes de retard sur Sainz avant le départ de l’étape dix et se retrouve désormais à plus de 18 minutes, alors que Stéphane Peterhansel le talonne de quelques secondes.

Le classement général après l’étape 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

robert kubica williams

Rob Smedley pas très optimiste pour Williams en 2020

Roy Nissany Williams

Officiel : Roy Nissany devient pilote d’essai Williams