daniel ricciardo renault

Daniel Ricciardo assure que Renault va prendre plus de risques en 2020 avec un nouveau concept

Daniel Ricciardo assure que Renault va changer radicalement de philosophie la saison prochaine avec un tout nouveau concept sur la RS20.

Cinquième au championnat du monde des constructeurs cette année, l’équipe Renault est encore loin de pouvoir se battre contre Mercedes, Ferrari ou même Red Bull pour ce qui est sa quatrième année en F1 depuis son retour.

Le pilote australien Daniel Ricciardo semble vouloir désormais porter l’équipe du constructeur français et annonce dores et déjà un changement radical de concept pour la RS20  l’an prochain.

« Nous avons certainement besoin de quelque chose de grand, de simples améliorations par rapport à la monoplace de cette année ne seront pas suffisantes. » insiste le pilote Renault à AMUS.

« Nous devrons nous doter davantage de ressources. Vous pouvez vous attendre à un concept de monoplace différent avec une philosophie différente. Ce sera plus risqué, mais si nous ne faisons rien, nous ne ferons que nous améliorer un petit peu, et cela ne suffira pas. »

L’Australien estime que la situation ne pourra pas continuer en 2020 et espère que Renault sera en mesure de se battre pour des places du haut de la grille l’an prochain.

« J’ai signé avec Renault pour deux ans, c’est pour cela que mes attentes pour 2019 n’étaient pas si élevées. Le projet prend du temps, mais nous devons faire un pas l’an prochain. Nous ne pouvons avoir d’autres courses dans lesquelles nous nous battons pour le 12° ou 14° place. »

« Nous devons réduire l’écart avec les meilleures équipes, et si nous n’y arrivons pas à la troisième ou quatrième course, je ne deviendrai pas fou. Nous devons juste nous améliorer et j’y crois. Nous savons que nous avons tous les ingrédients pour avoir une meilleure voiture. »

Ricciardo ne peut s’empêcher de comparer l’équipe Renault à son ancienne équipe Red Bull Racing : « Quand je suis arrivé chez Red Bull, ils avaient gagné quatre titres. Les employés dégageaient une sorte d’exubérance, ils étaient pleins de confiance en eux. »

« Lorsque je suis arrivé chez Renault, ils n’avaient aucune confiance en eux. Je viens d’une équipe gagnante, donc, je peux donner à Renault des conseils techniques sur les améliorations à apporter à la voiture. La Red Bull était forte, donc, je dois diriger l’équipe, le côté mental est également très important. »

« J’ai beaucoup appris cette année avec Nico [Hulkenberg] comme coéquipier, mais aussi simplement parce que je travaille avec d’autres ingénieurs et je pilote une monoplace moins performante. »

« En début de saison, j’avais des problèmes de freins, alors que c’était l’un de mes points forts chez Red Bull. Lorsque j’essayais de doubler, mes roues se bloquaient, je manquait alors de confiance. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Photos : Max Verstappen au volant de la Honda RA272 à Suzuka

Kimi Raikkonen espère y voir plus clair ce week-end à Suzuka