daniel ricciardo
Daniel Ricciardo (AUS) Renault F1 Team with Karel Loos (BEL) Renault F1 Team Race Engineer. Italian Grand Prix, Friday 6th September 2019. Monza Italy.

Daniel Ricciardo : « J’en ai appris davantage sur les voitures chez Renault »

Daniel Ricciardo estime en avoir appris beaucoup en tant que pilote depuis son arrivée chez Renault cette année.

Le pilote australien a rejoint l’équipe Renault en 2019, après une décennie passée dans le clan Red Bull et a admis en avoir appris encore beaucoup en seulement quelques mois.

L’Australien est revenu sur sa première saison avec l’écurie du constructeur français et avec laquelle il a connu des hauts et des bas au cours des dernières semaines.

« J’en ai appris davantage sur les monoplaces de Formule 1 en passant chez Renault, ce qui est positif. » a déclaré Daniel Ricciardo, cité par AS.

« Chez Red Bull, le freinage était l’un de mes points forts pour dépasser. Je pensais que j’étais bon, mais certaines voitures sont meilleures que d’autres en terme de freinage et je peux dire que maintenant je comprends un peu mieux. »

« Je comprends mieux ce dont j’ai besoin. Oui, je dirais que cette année je suis un meilleur pilote. Mais je pense que tous les pilotes continuent de s’améliorer avec le temps et que personne n’atteint jamais la perfection. »

L’Australien assure que sa motivation est toujours aussi forte, malgré les moments difficiles passés avec son équipe Renault cette année.

« Vous pensez qu’un week-end va être génial, mais beaucoup de choses peuvent le rendre mauvais, ce n’est pas toujours le sport le plus agréable. » souligne le pilote Renault.

« Mais quand quelque chose se passe bien, la satisfaction est multipliée parce que tout a fonctionné. Les mauvais moments sont une mauvaise chose et il y a en a beaucoup, mais ils sont surmontés et c’est aussi lié à l’amour de ce sport. »

« Je pense parfois que c’est pour cela que je l’ai choisi, même après ce qui s’est passé au Japon [disqualification des deux Renault]. J’aime le défi ! »

Encore une année pour s’améliorer chez Renault

« Si je regarde en arrière, je peux voir les progrès, surtout par rapport à mon début de saison chez Renault. Oui, nous nous attendions à combler l’écart avec les meilleures équipes et nous ne l’avons pas fait. » 

« Mais au moins, nous avons encore une année pour continuer à essayer. Si nous n’avions pas progressé au cours des derniers mois, nous ne pourrions pas être heureux, donc, je ne regrette pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

lewis hamilton mercedes

Seconde balle de match pour Hamilton

netflix drive to survive

Les équipes de Formule 1 sont appelées à voter ce jeudi 31 octobre