F1 - Chez Alpine F1, Davide Brivio veut maintenir l'élan insufflé par Renault
Davide Brivio (ITA) Alpine F1 Team Racing Director. Bahrain Grand Prix, Thursday 25th March 2021. Sakhir, Bahrain.
in

Chez Alpine F1, Davide Brivio veut maintenir l’élan insufflé par Renault

Davide Brivio, qui a rejoint l’équipe Alpine en janvier 2021 au rôle de directeur de la compétition, découvre le monde de la F1 depuis seulement quelques mois après avoir passé plusieurs années en MotoGP où l’Italien occupait des postes de direction, menant plus récemment Suzuki au doublé en championnat du monde avec le titre de Joan Mir et le sacre constructeurs de la marque.

Directement rattaché à Laurent Rossi, PDG d’Alpine, Davide Brivio est peu connu des fans de Formule 1, mais cet Italien de 56 ans possède de grandes qualités en tant que manager et pourrait bien mener l’équipe Alpine au sommet d’ici quelques années.

« Le défi m’a attiré. » a expliqué Davide Brivio en entretien avec le site de la Formule 1 lors de la première course de la saison à Bahreïn.

« J’ai toujours été intéressé à essayer de comprendre comment fonctionne la F1, comment l’équipe gère l’opération et comment ils construisent la voiture. C’était donc le désir de plonger plus profondément dans le sport et d’essayer de le comprendre autant que possible. »

« Jusqu’à présent, c’est très interessant, il y a tant de choses à découvrir et auxquelles s’habituer. J’espère que bientôt je pourrai apporter ma contribution et mon aide. »

L’une des forces de Davide Brivio est son désir permanent d’apprendre, mais l’autre grande force de l’Italien est de dénicher de jeunes talents à l’image de ce qu’il a pu faire en MotoGP avec la promotion de jeunes espoirs tels qu’Alex Rins puis Joan Mir.

Mais chez Alpine, Brivio se retrouve dans une situation légèrement différente avec d’un côté un jeune pilote [Esteban Ocon] et de l’autre un pilote expérimenté avec Fernando Alonso.

« Nous ne sommes pas dans cette situation pour le moment chez Alpine, car nous avons Esteban qui est jeune et très prometteur pour l’avenir, et Fernando, qui n’est pas si jeune, mais qui est très talentueux – et nous en avons vraiment besoin – donc nous sommes dans une bonne situation en ce moment. »

« Nous verrons ce qui se passera dans les années à venir. Bien-sûr, nous avons notre académie, et il y a actuellement trois gars en F2 qui sont prometteurs. Nous devons donc garder un œil là-dessus et travailler dessus. Nous verrons comment la situation évolue. »

« Il n’est jamais facile d’identifier les talents. Parfois, cela vient d’un sentiment que vous avez, en tant que personne, voir à quel point le pilote est motivé. Parfois, il y a des pilotes qui ne réussissent pas très bien dans une catégorie inférieure, mais qui travaillent beaucoup, qui mûrissent et qui réussissent dans une catégorie supérieure. Vous devez juste essayer de trouver le meilleur que vous pouvez. Vous faites ensuite votre choix, vous ne regardez pas en arrière et vous continuez à travailler. »

« Quand on a un pilote qui a assez de talent et qui est très motivé pour travailler, il faut continuer à travailler pour lui permettre de grandir. S’il reste motivé, s’il reste prêt à travailler, et qu’il a bien-sûr du talent, alors quelque chose se passe. Il ne s’agit pas seulement de faire le choix, c’est la façon dont vous faites le choix. »

Concernant Fernando Alonso, Brivio pense que le retour du double champion du monde en F1 cette année aura un impact significatif sur les employés de l’équipe Alpine.

« Fernando Alonso a beaucoup d’expérience, ce n’est pas un jeune. Il a déjà sa propre expérience, ses propres idées et sa propre réflexion. Il est très talentueux, très exigeant sur lui-même avant tout, et je pense que ce sera bien pour l’équipe de travailler avec un pilote qui réussit.« 

« Lorsque les meilleurs pilotes rejoignent une équipe, cela crée une pression sur le personnel. Vous avez de la pression parce que vous devez livrer, vous devez fournir un bon package pour qu’un pilote puisse utiliser son talent. Son arrivée est très bonne pour l’équipe, cela incite tout le monde à pousser plus fort.« 

Maintenir l’élan de 2020

Pour cette saison 2021, l’objectif premier de l’équipe Alpine sera de maintenir l’élan de la saison 2020 au sein d’un peloton extrêmement compact cette année, peut-être plus que la saison précédente.

« L’objectif est de maintenir l’élan. Il y a eu de bons résultats, maintenant nous devons continuer. Dans cet environnement, la concurrence est assez forte. Vous avez des équipes qui sont bonnes et qui ont ensuite une période de difficulté. Ensuite, les équipes ont du mal puis elles s’améliorent. »

« Nous sommes très satisfaits du travail que nous avons accompli cet hiver. À Enstone et à Viry, ils ont fait du bon travail. Notre développement se poursuivra, pour voir comment améliorer et développer davantage la voiture dans les domaines où cela est possible. Nous voulons rester dans le combat. Nous devons venir aux courses avec la volonté de nous battre. Nous verrons ce qui est possible. » conclut Brivio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

F1 - Mercedes ne peut pas adopter la philosophie de rake élevé sur sa W12

Mercedes ne peut pas adopter la philosophie de rake élevé sur sa W12

F1 - Schumacher et Mazepin espèrent pouvoir atteindre la Q2 en qualifications

Schumacher et Mazepin espèrent pouvoir atteindre la Q2 en qualifications