Déjà tournée vers 2020, Williams testera de nouveaux composants à Suzuka

george russell williams racing

L’équipe Williams arrive au Grand Prix du Japon avec une série de nouvelles pièces à tester lors des deux premières séances d’essais libres du vendredi.

Après une saison 2019 ratée, l’écurie britannique est déjà complétement tournée sur la saison 2020 et va donc profiter de chaque session d’essais libres lors des cinq derniers Grands Prix pour tester de nouvelles pièces en vue de la prochaine saison de F1.

Ce week-end à Suzuka, Williams va tester plusieurs composants sur la FW42, notamment un tout nouvel aileron avant « expérimental ».

« Nous arrivons à Suzuka avec de nouveaux composants d’essai à évaluer pour poursuivre nos préparatifs en vue de la saison 2020. » nous explique Dave Robson, ingénieur en chef chez Williams.

« Parallèlement à ces tests, nous effectuerons notre préparation habituelle à la course, consistant à améliorer les réglages de la voiture et à comprendre les pneus. »

« Pirelli apporte à cet événement le composé le plus dur de sa gamme, des pneumatiques que nous avons vus pour la dernière fois à Spa et Silverstone. Ils devraient être bien adaptés aux exigences élevées de Suzuka. »

« En tant qu’équipe, nous avons eu un week-end difficile en Russie et nous arrivons donc au Japon, rétablis et prêts à poursuivre l’amélioration constante constatée depuis le milieu de la saison. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.