F1 - Deux premiers jours peu représentatifs pour Pirelli à Bahreïn
in

Deux premiers jours peu représentatifs pour Pirelli à Bahreïn

Les deux premières journées des essais hivernaux à Bahreïn n’ont pas été suffisamment représentatives pour Pirelli, notamment parce que les températures étaient bien trop chaudes et que la présence de rafales de vent ont rendu la lecture des données récoltées faussée.

A Bahreïn cette semaine, le mercure est monté jusqu’à 36° lors des deux premières journées des tests, alors que le vent n’a jamais cessé de souffler ramenant sur la piste de grandes quantités de sable. Pirelli – qui avait mis à disposition des équipes toute sa gamme de composés (de C1 à C5) – n’a donc pas pu récolter des données suffisamment pertinentes le jeudi et le vendredi. Il aura fallu attendre la dernière journée pour que les conditions de piste soient un peu plus représentatives de celles que rencontreront les pilotes cette saison avec des températures un peu plus fraiches et beaucoup moins de vent.

Le test à Bahreïn nous a permis de collecter des données supplémentaires utiles sur le comportement des nouveaux pneus de 18 pouces sur un circuit très différent de celui de Barcelone en termes de tracé, de caractéristiques d’asphalte et de températures. Mais en réalité, nous pourrions diviser le test en deux moments : les deux premiers jours et le dernier.” nous explique Mario Isola, directeur de Pirelli en Formule 1.

“Jeudi et vendredi ont été deux journées très chaudes, ainsi que particulièrement venteuses, ce qui les a rendues non représentatives, avec des températures élevées qui ont accentué la dégradation offrant une lecture faussée du comportement réel du pneu.”

“La troisième journée a été la plus importante : avec des températures plus clémentes, une optimisation des réglages et des niveaux de dégradation revenus en ligne avec nos attentes, ont permis aux équipes de se concentrer davantage sur les pneumatiques en essayant toutes les gommes disponibles. Les écarts restent difficiles à estimer cependant mais semblent être plus grands que prévu, avec des écarts similaires entre les différents composés.”

Pour rappel : les meilleurs temps de ces essais de Bahreïn ont tous été signés lors de la dernière journée.

Temps des essais à Bahreïn

Image

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Vettel trouve les F1 2022 plus "paresseuses" à piloter

Vettel trouve les F1 2022 plus “paresseuses” à piloter

F1 - La saison 2022 de la F1 débute ce week-end !

La saison 2022 de la F1 débute ce week-end !