Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

F1, Formule 1 – les dernières actualités en directF1, Formule 1 – les dernières actualités en direct

News F1

Devenir motoriste immédiatement après le divorce avec Renault était “inimaginable” pour Red Bull

SUZUKA, JAPAN - OCTOBER 07: Red Bull Racing Team Principal Christian Horner and Red Bull Racing race engineer Gianpiero Lambiase look on, in the garage during practice ahead of the F1 Grand Prix of Japan at Suzuka International Racing Course on October 07, 2022 in Suzuka, Japan. (Photo by Mark Thompson/Getty Images) // Getty Images

Le patron de Red Bull, Christian Horner, a expliqué pourquoi le moment était venu pour son équipe de franchir le pas en devenant motoriste pour la première fois depuis la création de l’écurie. 

Formée l’an dernier, la société Red Bull Powertrains a repris la gestion du moteur Honda pour les prochaines années, alors que l’écurie de Milton Keynes deviendra un fabricant de moteur à part entière à partir de 2026 lorsque les nouvelles unités de puissance seront introduites en Formule 1.

Avant d’exploiter le moteur Honda, Red Bull utilisait un moteur Renault à l’arrière de ses monoplace en F1 – un partenariat qui a donné lieu à quatre titres de champion du monde entre 2010 et 2013 mais qui s’est finalement soldé par une séparation brutale car Red Bull estimait que le bloc Renault était en retard sur les autres moteurs en termes de performances.

Lorsqu’on lui demande pourquoi Red Bull n’a pas voulu se lancer dans la conception d’une unité de puissance au moment où le divorce avec Renault a été prononcé, Horner a répondu : “Je pense que l’investissement et la technologie à l’époque étaient si avancés que cela était inimaginable et nous n’étions probablement pas assez matures en tant qu’organisation pour entreprendre cela, alors que maintenant nous sommes à un stade où nous sommes suffisamment matures.” a expliqué le Britannique dans le podcast Beyond the Grid.

“Les nouvelles réglementations – avec les moteurs homologués jusqu’à la fin 2025 – nous ont accordé cette période de temps pour construire des groupes motopropulseurs Red Bull pour une arrivée en 2026.”

“De plus, avec une réglementation assez connue, cela nous a permis de franchir le pas. Et bien-sûr, avec le plafonnement budgétaire, qui était un élément absolument crucial pour devenir motoriste, sinon nous n’aurions jamais pu rivaliser avec des équipes constructeurs qui disposent de budget illimité en Recherche et Développement.”

Pour pouvoir développer et construire son propre moteur, Red Bull a tout de même dû débourser des sommes colossales pour construire une usine flambant neuve à Milton Keynes et recruter les plus grands ingénieurs : “Comme je l’ai déjà dit, Red Bull a choisi de devenir motoriste il y a plus de 18 mois maintenant et nous avons recruté pendant ce temps certains des meilleurs talents de la Formule 1.”

“Nous avons maintenant plus de 300 personnes recrutées chez Red Bull Powertrains, nous avons construit une usine en 55 semaines, nous avons une installation à la pointe de la technologie, et nous avons produit un moteur, le tout premier de Red Bull.”

“Au cours de ce voyage, il y a eu beaucoup de discussions avec Porsche – qui est une entreprise phénoménale et une grande marque – mais il a été estimé que l’association n’était tout simplement pas adaptée pour l’endroit où nous sommes.”

“Rien ne change pour nous, il n’y a donc aucune contribution de Porsche dans le moteur ou l’activité, et donc cela ne change rien. C’est un nouveau chapitre passionnant pour Red Bull alors que nous devenons un fabricant de moteur.”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.