Devenu obsolète, le poste de directeur technique disparaît chez Toro Rosso en 2019

En 2019, Red Bull Racing et Toro Rosso vont utiliser de nombreuses pièces en commun, dont l’unité de puissance Honda, afin de réduire les coûts et surtout permettre à Honda de progresser rapidement avec quatre monoplaces quasiment identiques au lieu de deux.

Dans ce contexte, et après quelques désaccords avec les dirigeants,  James Key, l’ancien directeur technique de l’équipe Toro Rosso, a décidé de quitter le navire Red Bull pour rejoindre McLaren en 2019.

Mais ce départ ne devrait pas gêner Red Bull et Toro Rosso l’an prochain, puisque Helmut Marko, le consultant motorsport de l’équipe, a confirmé que le poste de directeur technique chez Toro Rosso était devenu obsolète et ne sera donc pas remplacé.

« Dietrich Mateschitz nous a demandé de renforcer les liens avec Toro Rosso, maintenant que nous disposerons du même groupe motopropulseur. » a expliqué Helmut Marko à Motorsport-Magazin.

« Cela veut dire que nous devons éviter d’avoir des personnes qui font finalement la même chose au sein de nos deux équipes quand cela peut être évité. Nous avons élaboré un plan pour y arriver, mais James [Key] n’était pas d’accord avec ce plan. »

« Nous n’allons pas essayer de trouver un remplaçant pour le poste de directeur technique chez Toro Rosso. Cette fonction n’est plus nécessaire étant donné le partenariat renforcé avec Red Bull. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

valtteri Bottas mercedes

Max Verstappen lance une pique à Bottas après sa saison 2018

Red Bull Racing vise le même taux d’abandons que Mercedes et Ferrari