Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

L’argument de la sécurité pour modifier les règles fait sourire Fred Vasseur

f1-marsouinage-2023-alfa-romeo

Le directeur de l’équipe Alfa Romeo, Frédéric Vasseur, estime que l’argument de la FIA selon lequel elle doit apporter des changements pour arrêter le marsouinage pour une raison de sécurité est « une putain de blague » et va à l’encontre de l’esprit des règles.

La FIA introduira une nouvelle directive technique – à partir du Grand Prix de Belgique – qui verra le niveau de marsouinage (effet de rebond des monoplaces dans les lignes droites) mesuré et une limite imposée que les équipes devront respecter. Cela sera ensuite suivi de modifications du règlement technique concernant le fond plat pour 2023. Le plan pour éradiquer ce phénomène consiste à relever les bords du fond plat des monoplaces de quelques millimètres (25 mm) et à effectuer des tests de déflexion latérale du plancher plus rigoureux.

Mais un certain nombre d’équipes ne sont pas satisfaites des décisions de l’instance dirigeante et Fred Vasseur dit que la justification selon laquelle la FIA doit agir pour des raisons de sécurité est complètement fausse : « Nous avons commencé il y a quelques semaines et c’est vrai que maintenant, changer « juste le bord du fond plat » n’est pas juste, il faut tout changer. » a déclaré Fred Vasseur en entretien avec Racer.

« De mon point de vue, c’est beaucoup trop tard. Ce n’est pas l’esprit de la réglementation et de la réglementation mondiale parce que nous avons toujours poussé à la stabilité des réglementations pour le plafonnement des coûts, etc., parce que nous voulons reporter certaines parties mais nous ne pouvons plus maintenant. »

« Ensuite, de mon point de vue, utiliser des motifs de sécurité à ce sujet n’est qu’une putain de blague. Le marsouinage n’est pas la sécurité. Le marsouinage est facile à réparer, il suffit d’augmenter la hauteur de caisse. »

Lorsqu’on évoque avec lui la directive technique de la FIA qui imposera aux équipes de prendre des mesures pour lutter contre le marsouinage et qui entrera en vigueur à partir du Grand Prix de Belgique de cette année, Vasseur a répondu : « Ne me demandez pas parce que je ne comprends pas. »

« Mais je ne suis pas sûr non plus que la matrice pour des raisons de sécurité soit une bonne approche, car en utilisant la même chose, vous pourriez dire que nous devons contrôler la hauteur de caisse à Spa parce que nous pourrions avoir un creux dans le raidillon. Ainsi, la FIA pourrait dire ‘Ok, vous devez faire rouler la voiture à 30 mm, car en dessous de 30 vous pourriez avoir un creux dans le raidillon’. »

« Ou quand la piste est humide et que certaines équipes mettent les slicks en premier, nous prenons un risque. On peut se crasher. Et ils peuvent dire « Non, vous ne devez utiliser des slicks que si c’est inférieur à 104 % ». Je ne sais pas, mais si nous empruntons cette voie… C’est beaucoup plus risqué pour la FIA parce que s’ils mettent une limite aux slicks et que quelqu’un se crashe, ils seront responsables car la limite n’est pas au bon endroit. »

« Si Alonso [pilote Alpine] par exemple a une méga douleur dans le dos après Spa et qu’il était en dessous de la matrice, il pourrait se plaindre de la matrice. Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne façon de faire la police. La sécurité est toujours un critère dans nos choix. C’est un critère pour les températures de freinage, c’est un critère lorsque vous utilisez des intermédiaires ou des slicks… Je pense que c’est un peu étrange. »

Seules Mercedes, McLaren et Aston Martin seraient en faveur des changements pour 2023, mais la FIA n’a pas besoin de l’unanimité des équipes si elle force à passer ces nouvelles règles pour des raisons de sécurité.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

News F1

Âgé de 35 ans, l'Allemand Nico Hülkenberg fera son grand retour en Formule 1 en 2023 au sein de l'équipe américaine Haas

News F1

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, va désormais s’asseoir avec Mick Schumacher pour discuter de l’avenir du jeune Allemand qui se retrouve...

News F1

Max Verstappen estime que l’erreur de pilotage commise par Charles Leclerc au Grand Prix de France 2022 a été le tournant de la saison...

News F1

Désormais pilote Alpine, le Français Pierre Gasly a dû dire au revoir à sa deuxième famille en quittant l’écurie AlphaTauri avec laquelle il a...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.