Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1 en direct – les dernières actualités en Formule 1News F1 en direct – les dernières actualités en Formule 1

News F1

Drapeau noir et orange : des discussions “positives” entre Alpine et la FIA

Esteban Ocon (FRA) Alpine F1 Team A522. Mexican Grand Prix, Sunday 30th October 2022. Mexico City, Mexico.

Le directeur sportif de l’équipe Alpine, Alan Permane, a décrit des discussions “très positives” avec la FIA concernant la règle du drapeau noir et orange en Formule 1 après que Fernando Alonso a finalement pu récupérer sa septième place au Grand Prix des Etats-Unis.

Au Grand Prix des Etats-Unis, le pilote Alpine Fernando Alonso a été victime d’un accident dont il n’était pas fautif avec l’Aston Martin de Lance Stroll durant la course. Le double champion du monde a littéralement décollé avec sa monoplace lors de l’impact avec la voiture de Stroll avant d’atterrir quelques mètres plus loin avec une monoplace endommagée.

Malgré le violent impact, Alonso a pu rejoindre son stand où son équipe a procédé au changement des quatre pneus ainsi que de l’aileron avant de son A522, ce qui lui a permis de reprendre la course immédiatement depuis le fond de la grille. Alonso s’est alors lancé dans une remontée incroyable pour finalement franchir la ligne d’arrivée à la septième place au volant d’une monoplace ayant perdu quelques morceaux de carbone dont le rétroviseur droit.

Mais après l’arrivée de l’épreuve, l’équipe Haas a déposé auprès de la FIA une réclamation car elle estimait que la monoplace d’Alonso ne respectait pas la réglementation en raison de ses dégâts et que l’Espagnol aurait dû recevoir un drapeau noir et orange (qui oblige le pilote visé à rentrer au stand en raison de dégâts trop importants sur sa F1). D’abord acceptée par la FIA [ce qui a valu 30 secondes de pénalité à Alonso, le faisant sortir du top dix], cette réclamation a ensuite fait l’objet d’une protestation – qui a été étudiée quelques jours plus tard – de la part d’Alpine.

La FIA a d’abord confirmé qu’elle avait rejeté la protestation d’Alpine et que sa décision de pénaliser Alonso serait maintenue, avant qu’Alpine n’actionne finalement un droit de révision et n’obtienne gain de cause, notamment parce que la réclamation de l’équipe Haas a été déposée en dehors du délai légal. A la suite de cette affaire, la FIA a lancé un examen de l’utilisation du drapeau noir et orange en Formule 1, car Fernando Alonso n’a jamais reçu ce drapeau à Austin, alors que sa monoplace était bien endommagée.

S’exprimant sur toute cette affaire, Alan Permane, directeur sportif d’Alpine, dit que son équipe a eu des discussions très positives avec l’instance dirigeante à propos de l’utilisation du drapeau noir et orange et que toutes les parties ont convenu que les choses étaient allées “un peu trop loin”.

“C’était formidable d’obtenir ce résultat et je suis vraiment heureux et ravi que les choses se soient bien passées entre nous et la FIA. Nous avons eu des discussions très positives avec le département technique de la FIA et je pense qu’ils ont convenu que les choses étaient allées un peu trop loin.” a expliqué Alan Permane le week-end dernier à Mexico.

“Je ne pense pas que quiconque – à part peut-être Haas – ait estimé qu’avoir un rétroviseur décroché dans un accident qui n’était pas de votre faute méritait un drapeau noir et orange. Et puis, après ce qu’a fait Fernando [sa remonté dans le top dix après son accident, ndlr], il méritait cette septième place.”

“Je pense qu’à partir de maintenant, de petits dommages comme un rétroviseur, comme une plaque d’extrémité d’aileron avant ou s’ils ne sont pas structurels – comme une écope de freins ou quelque chose comme ça – ne seront pas considérés comme étant une infraction au drapeau noir et orange.”

“C’est toujours en cours, et je suis sûr qu’au comité consultatif technique et au comité consultatif sportif, ils en discuteront davantage. Mais une petite ligne dans le sable a été tracée, et j’espère qu’il y aura de meilleures courses grâce à cela.”

Le drapeau noir et orange n’est pas automatiquement agité lors des courses en Formule 1, et ce malgré des dégâts apparents sur certaines monoplaces. Les commissaires sportifs de chaque Grand Prix agissent en réalité au cas par cas.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.