charles leclerc ferrari bakou

Drapeau rouge à Bakou : Charles Leclerc dans le mur

Charles Leclerc a été éliminé dès la Q2 ce samedi à Bakou, après une erreur de pilotage de la part du pilote Ferrari.

Le Monégasque, qui venait de signer le cinquième meilleur temps en Q2, et qui semblait avoir un rythme capable de lui offrir une pole position ce samedi à Bakou, a percuté violemment le Tech Pro à l’entrée du secteur du château.

Le pilote Ferrari n’a rien pu faire pour éviter le contact, après une entrée de virage bien trop rapide pour le Monégasque, qui a tout simplement tiré tout droit.

Charles Leclerc va bien, mais le pilote Ferrari s’en veut de cette erreur qui va lui coûter très cher pour le reste du week-end en Azerbaïdjan.

« Stupide, je suis vraiment stupide ! » a lancé Charles Leclerc dans sa radio lorsque son ingénieur lui a demandé s’il allait bien.

La séance est interrompue pour une durée indeterminée, afin de laisser le temps aux commissaires de piste de remettre les protections en place dans le secteur du château.

Kubica dans le mur peu avant

Peu avant le crash de Charles Leclerc, c’est la Williams pilotée par Robert Kubica qui a connu le même destin en allant s’encastrer exactement au même endroit suite à une erreur du Polonais.

Robert Kubica va bien, mais sa monoplace est bonne pour passer une grande partie de la soirée entre les mains des mécaniciens de l’équipe britannique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pierre gasly red bull bakou

Pierre Gasly reçoit une autre pénalité à Bakou

pierre gasly

Gasly exclu des qualifications