bernie ecclestone F1

Ecclestone : « Red Bull n’a pas besoin de la F1 »

Alors que la F1 n’a toujours pas voté les règles qui seront introduites en 2021, beaucoup estiment que le temps presse et qu’il va falloir s’activer désormais afin de ne pas risquer de perdre du monde en chemin.

La Formule 1 prépare déjà depuis quelques années un profond changement dans la réglementation à partir de 2021, d’une part pour réduire les coûts avec l’introduction d’un plafond budgétaire, et d’autre part pour essayer d’améliorer le spectacle, afin d’attirer toujours plus de fans.

Une série de mesures doit encore être prise par les dirigeants du sport, mais selon Bernie Ecclestone, l’ancien grand argentier de la Formule 1, le temps presse, et la discipline pourrait perdre son attrait si elle n’arrive pas à mettre en place des solutions concrètes.

« Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent de moi, je veux que tout se passe bien pour la Formule 1, je ne veux pas qu’elle disparaisse. » explique Ecclestone dans un entretien accordé à SpeedWeek.

« Un jour, lorsque je serai sur mon lit de mort, je voudrais me rappeler que j’ai créé un sacré bon produit, et qui n’a cessé de se perfectionner. »

« Je ne voudrais pas m’imaginer que tout part aux égouts, c’est le travail de ma vie ! J’espère juste que toutes les personnes qui sont impliquées se rassemblent et commencent à penser de façon plus claire. »

« Plus vous attendez, plus le risque de voir certaines équipes arrêter est grand. Peut-être que Mercedes rejoint la Formule E [en saison 6] parce que le groupe pense que cette catégorie de course correspond davantage à l’évolution de l’industrie automobile. »

Red Bull n’a pas besoin de la F1

Ecclestone rappelle que l’équipe Red Bull n’a finalement pas besoin de la Formule 1 pour exister en tant que marque, ce qui devrait pousser les dirigeants de la discipline à réfléchir plus vite s’ils ne veulent pas que Red Bull quitte ce sport.

« Red Bull n’a pas besoin de la Formule 1, ils attirent beaucoup l’attention à travers leurs nombreuses autres performances. S’ils disaient au revoir à ce sport, cela n’aurait aucun effet préjudiciable sur la marque. »

« Les gens disent aussi que Ferrari ne s’arrêtera jamais, mais Ferrari est une marque tellement forte et pratiquement incassable, qu’ils pourraient facilement faire quelque chose de complétement différent dans le sport. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

mercedes W10 valtteri bottas

La F1 veut une plus grande implication de Mercedes et Ferrari pour le prochain documentaire Netflix

kimi raikkonen au volant de son Alfa Romeo aux tests de Barcelone en février

Raikkonen a constaté la différence de performances par rapport à la Sauber 2017