Interlagos – EL2 : Bottas le plus rapide, Hulkenberg dans le rail

Valtteri Bottas a signé le meilleur temps de la seconde séance d’essais libres du Grand Prix du Brésil en 1,08.846. Le Finlandais devance son coéquipier Lewis Hamilton pour 3 millièmes et la Ferrari de Sebastian Vettel pour 73 millièmes.

Derrière, Daniel Ricciardo, Max Verstappen, Kimi Raikkonen, Romain Grosjean, Charles Leclerc, Kevin Magnussen et Esteban Ocon complètent le top dix.

Vettel gêné par quelque chose dans sa monoplace

Le pilote Ferrari s’est plaint à plusieurs reprises d’un objet « mou se baladant entre ses jambes ». Après plusieurs passage par les stands, Sebastian Vettel a pu continuer son programme sans problème.

Changement de moteur pour Verstappen

Red Bull a détecté un problème sur le moteur monté sur la voiture de Max Verstappen ce matin et a donc décidé de le changer avant la seconde séance d’essais libres. Le pilote hollandais a dû attendre sagement durant une grande partie de la session avant de pouvoir prendre la piste dans la dernière demie-heure.

Gros crash pour Nico Hulkenberg

Nico Hulkenberg a été un peu trop optimiste à la sortie du dernier virage du circuit d’Interlagos, le pilote Renault a posé les roues de sa RS18 dans l’herbe, largement au delà du vibreur, ce qui l’a empêché de manœuvrer sa monoplace et l’a envoyé directement dans le rail de sécurité.

Le pilote allemand va bien, mais sa monoplace est très abîmée et devra subir de grosses réparations avant la prochaine séance d’essais libres programmée ce samedi matin.

Perez au stand

Le pilote mexicain a dû écourter sa séance d’essais libres ce vendredi après-midi en raison d’un problème avec la direction de sa Force India. Les mécaniciens ont passé beaucoup de temps sur la monoplace de Perez, qui n’a pas beaucoup roulé aujourd’hui.

Les pneus souffrent à Interlagos

Les gommes Pirelli ont souffert pour cette première journée d’essais à Interlagos, de nombreux pilotes sont rentrés au stand avec des pneus cloqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Rob Smedley chez Force India en 2019 ?

Rob Smedley admet être en discussions avec d’autres équipes