Boullier et Dufeigneux à Barcelone pour présenter le plan mobilités du GP de France 2019

Eric Boullier, l’ancien directeur sportif de l’équipe McLaren, est présent à Barcelone ce mardi afin de présenter en compagnie de Gilles Dufeigneux le directeur général du Grand Prix de France, le plan mobilités pour l’édition 2019 du GP de France. L’édition 2018 du GP de France a attiré énormément de monde sur le circuit Paul Ricard l’année dernière, mais malheureusement, les routes menant au circuit ont très vite été saturées par le trafic. Cela a donné lieu à des embouteillages monstres aux abords du tracé varois durant les trois jours du Grand Prix de France. Pour éviter qu’un tel scénario

gilles dufeigneux et eric boullier

Eric Boullier, l’ancien directeur sportif de l’équipe McLaren, est présent à Barcelone ce mardi afin de présenter en compagnie de Gilles Dufeigneux le directeur général du Grand Prix de France, le plan mobilités pour l’édition 2019 du GP de France.

L’édition 2018 du GP de France a attiré énormément de monde sur le circuit Paul Ricard l’année dernière, mais malheureusement, les routes menant au circuit ont très vite été saturées par le trafic. Cela a donné lieu à des embouteillages monstres aux abords du tracé varois durant les trois jours du Grand Prix de France.

Pour éviter qu’un tel scénario ne se reproduise, les organisateurs de l’épreuve ont mis en place une série de mesures en 2019.

Pendant 7 mois, un groupe travail avec des ingénieurs, des start-up et CITEC ont travaillé à réaliser un diagnostic précis et proposer un plan de mobilités solide pour l’édition 2019.

Les organisateurs du Grand Prix de France se sont fixés dans un premier temps l’objectif de diminuer de 10 000 le nombre de véhicules circulant aux abords du tracé varois pendant le week-end de course.

Pour ce faire, des parkings relais seront mis en place à La Ciotat et au Castellet avec une route dédiée pour accéder au circuit en 45 minutes avec des navettes gratuites mises en place pour l’occasion.

Le covoiturage sera également favorisé, puisque tout véhicule avec au moins cinq personnes à bord pourra utiliser une voie dédiée avec une zone de stationnement à proximité du circuit. Un nouveau parking, entièrement bitumé et limitrophe du circuit a également été créé.

La Capacité des campings doublée

Pour éviter un trop grand nombre de véhicules sur la route, la capacité des campings a également été relevée pour 2019, avec une offre spéciale qui sera mis en vente dés le 21 février prochain.

Le trafic routier d’usage limité pendant le GP de France

Afin de diminuer encore un peu plus le nombre de véhicules sur les routes durant les trois jours de Grand Prix, le trafic d’usage sera limité grâce à des mesures exceptionnelles. Les navettes entre les grandes villes de la région et le circuit seront doublées et une station de taxis/VTC sera installée.

Des zones de stationnement plus petites, mais plus nombreuses

Des zones de stationnement, plus petites mais plus nombreuses, seront attribuées aux différents axes d’arrivée et de départ, évitant ainsi les croisements de flux, alors que des aménagements routiers sont réalisés pour fluidifier les départs:

  • Aménagement du rond-point du Camp en 2×2 voies
  • Création d’un nouvel axe en direction de Toulon
  • Passage en sens unique de la DN8 en direction du Beausset et de Cuges-les-Pins

Un partenariat technologique et une application permettront de donner des informations en temps réel aux spectateurs: itinéraires, temps de trajet, temps de sortie, zones de stationnement… Plus de détails seront publiés ultérieurement.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires