Antonio Giovinazzi termine la première journée des test privés en tête

Toutes les équipes du paddock, sauf l’équipe américaine Haas, sont présentes cette semaine à Budapest pour deux journée d’essais privés.

C’est Antonio Giovinazzi au volant de la Ferrari SF71-H qui termine en tête de la première des deux journées d’essais organisées sur le circuit du Hungaroring de Budapest.

L’Italien a bouclé son tour le plus rapide en 1,15.648 (Hyper-Tendre), ce qui est à l’heure actuelle le chrono le plus rapide sur le circuit hongrois, puisque les conditions étaient humides samedi dernier aux qualifications du Grand Prix de Hongrie et n’auront pas permis aux pilotes d’exploiter le plein potentiel de leurs machines.

Marcus Ericsson, au volant de sa Sauber C37 (Hyper-Tendre), détient le second temps de cette première journée en 1,18.155, suivi par la Toro Rosso de Brendon Hartley en 1,19.251 (Ultra-Tendre).

Derrière, Lando Norris (McLaren), George Russell (Mercedes), Daniel Ricciardo (Red Bull), Nicholas Latifi (Force India), Oliver Rowland (Williams) et Sean Gelael (au volant d’une Toro Rosso équipée de pneus prototypes Pirelli) complètent le classement de cette journée.

Les chronos signés par les pilotes lors de ces tests ne sont évidemment pas représentatifs du potentiel de chaque monoplace, et d’ailleurs, les équipes ne sont tout simplement pas là pour chasser des temps.

Hartley le plus assidu en piste

Avec un peu plus de 125 tours au compteur de sa Toro Rosso, Brendon Hartley a été le pilote le plus assidu ce mardi sur le Hungaroring de Budapest. Le Néo-Zélandais termine la journée à la troisième position, à plus de trois de la Ferrari pilotée par Giovinazzi.

Des équipes en piste avec un aileron de la saison 2019

Williams, Red Bull et Force India ont testé un prototype d’aileron qui sera introduit l’an prochain en Formule 1. Cet aileron sera 200 mm plus large que l’actuel et 25 mm plus haut.

La Formule 1 a demandé ce changement afin de réduire les turbulences dans le sillage des monoplace et ainsi favoriser les dépassements en course pour plus de spectacle.

Une sortie de piste pour Gelael

Sean Gelael, qui était en charge de piloter la monoplace Pirelli ce mardi a été victime d’une sortie de piste au virage 11 du Hungaroring à 16h00. Le pilote indonésien va bien mais la suspension de sa monoplace a été passablement endomagée, ce qui marquera la fin de la journée pour lui.

Arrivée de la pluie à 16h30

En fin de journée, la pluie s’est invitée à Budapest, ce qui a rendu les conditions de piste plus compliquées pour les pilotes. Les dernières 90 minutes de la journée n’auront donc pas permis aux équipes d’accumuler beaucoup de données intéressantes.

Pas de roulage pour Hulkenberg cet après-midi

Notons que le pilote Renault, Nico Hulkenberg, n’a pas roulé de l’après-midi à Budapest. L’Allemand a obtenu le huitième temps en matinée au volant de la RS18.

La seconde et dernière journée des essais privés en Hongrie reprendra ce mercredi matin à partir de 09h00, nous publierons un bref résumé de la journée à 18h00.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

F1 2018 : Une dernière vidéo pour vous faire baver avant la sortie officielle

Nicholas Latifi : « Beaucoup de tests pour les pièces aéro 2019 »