Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Renault

Esteban Ocon a retrouvé “sa position” dans le cockpit de la Renault

esteban Ocon Renault F1 Team
Esteban Ocon (FRA) Renault F1 Team RS19. Formula One Testing, Wednesday 4th December 2019. Yas Marina Circuit, Abu Dhabi, UAE.

Esteban Ocon révèle que Renault n’a pas rencontré de gros problèmes cet hiver pour caser son mètre quatre-vingt six dans le cockpit de la RS20.

Le Français Esteban Ocon fait partie des pilotes les plus grands de la grille de la F1 et réussir à caser ses grandes jambes dans un tout petit cockpit de Formule 1 a déjà posé quelques problèmes de conception sur ses monoplaces précédentes chez Racing Point.

De retour chez Renault cette année aux côtés de Daniel Ricciardo, Esteban Ocon assure qu’il n’a pas rencontré de souci cet hiver pour rentrer dans le cockpit de sa future monoplace pour la saison 2020 [la RS20], notamment parce que l’équipe du constructeur français a toujours conservé une monoplace plus grande que la moyenne.

Après son passage chez Renault en 2016, où il occupait le poste de pilote d’essai, l’équipe a dû se résoudre à construire un châssis assez grand pour pouvoir accueillir le mètre quatre-vingt six d’Esteban Ocon.

Cette taille “spéciale” a été conservée par Renault pour les années suivantes, après l’arrivée dans l’équipe en 2017 de Nico Hülkenberg, qui est lui aussi considéré comme un pilote de grande taille avec son mètre quatre-vingt quatre.

“Le design global de la voiture a déjà été fait il y a longtemps. Donc, la grandeur, la place qu’il y a, etc..c’était un peu figé.” explique Esteban Ocon à nos confrères de L’Equipe.

“Mais j’ai la chance que, par le passé, je sois déjà passé par là à l’époque [en tant que pilote d’essai en 2016] donc ils avaient mes références. Du coup, la voiture est restée grande toutes ces années-là. Je reviens avec “ma position” de l’époque et du coup je rentre sans problème.”

En ce qui concerne son volant, Esteban Ocon a peaufiné les moindres détails avec ses ingénieurs afin de ne laisser aucune place au hasard lorsque la saison aura enfin débuté.

“J’ai pleins de choses que je préfère faire et qui me facilitent la vie et, bien-sûr, on a passé beaucoup de temps là-dessus déjà.”

“Il y a encore des choses qui sont plus difficiles à faire et qui prennent un peu plus de temps, mais on va continuer à bosser là-dessus pour avoir mes procédures plus faciles ou bien les boutons que je veux aux bons endroits.”

“Ce sera bon pour Melbourne [la première course de l’année], parce qu’il reste encore les six jours [d’essais hivernaux].”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.