esteban ocon renault
Esteban Ocon rejoindra Renault en 2020

Esteban Ocon : « J’ai perdu un peu d’amour pour ce sport »

Esteban Ocon admet que sa passion pour la F1 en a pris un coup au cours des deux dernières années, après avoir été obligé de « lâcher » son baquet chez Racing Point fin 2018.

A la fin de la saison 2018, le Français Esteban Ocon n’a pas eu d’autre choix que de laisser sa place à Lance Stroll, le fils du nouveau propriétaire de l’équipe Racing Point.

Ocon s’est alors retrouvé sans le moindre baquet pour la saison 2019 et a trouvé refuge chez Mercedes où il occupe depuis le début de l’année le poste de pilote de réserve de l’écurie championne du monde en titre.

Malgré deux bonnes saisons avec l’équipe Racing Point [ex Force India], le jeune pilote français a dû faire face à la dure réalité de la Formule 1 où les intérêts économiques priment bien souvent sur les résultats sportifs, ce qui lui a fait perdre « un peu d’amour » pour ce sport qu’il aime tant.

« C’est décevant, j’ai perdu un peu d’amour pour ce sport. » déclare Esteban Ocon dans un entretien accordé à AMUS lorsqu’on lui demande s’il n’est pas un peu déçu d’avoir vécu une année Off.

« Les choses qui se passent hors piste sont devenues soudainement plus importantes que ce qui se passe en piste. Mais vous devez faire face à cela, ce sont les meilleures voitures et les meilleures équipes de la planète. Il y a toujours un mauvais côté dans une entreprise, moi je préfère voir le bon [côté]. »

Une année d’observation

Le Français admet que pendant une année complète dans le garage Mercedes il a pu observer tout ce qu’il n’avait pas le temps de voir lorsqu’il pilotait pour Force India.

« Ce que l’équipe attend d’un pilote, comment l’équipe réagit face à des situations difficiles. Comment traiter avec leurs pilotes, ce sont des aspects que vous ne remarquez généralement pas, et que le pilote dans son cockpit n’entend pas tout. »

« J’ai pu regarder pendant une année de l’extérieur, et je pense que cela m’aidera à prendre les bonnes décisions, à réagir correctement à différents scénarios, à rendre l’équipe heureuse. »

« J’étais en plein cœur de la « silly season » [marché des transferts] et je connais maintenant la politique autour de tout ça. Le travail par contre est très complexe et je préfère la course. »

A la fin de la saison 2019, Esteban Ocon rejoindra l’équipe Renault avec laquelle il a signé un contrat de deux saisons avec une option d’un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

ferrari sf90

Visibilité des pilotes : Jolyon Palmer défend la thèse de Sebastian Vettel

carlos sainz mclaren

Carlos Sainz : « Je pense qu’il n’y aurait presque pas de dépassement sans DRS »