F1 - Brown demande une "transparence totale" à Pirelli au sujet des crevaisons
in

Brown demande une « transparence totale » à Pirelli au sujet des crevaisons

Le PDG de McLaren, Zak Brown, aimerait que Pirelli fasse preuve d’un peu plus de transparence concernant les crevaisons qui ont eu lieu sur la Red Bull de Max Verstappen et l’Aston Martin de Lance Stroll à Bakou il y a quinze jours.

A la veille du Grand Prix de France, Pirelli a rendu les conclusions de son enquête et, selon Pirelli, aucun défaut de fabrication n’a été détecté sur les pneumatiques en question, le manufacturier italien penchant plutôt sur l’hypothèse d’une mauvaise utilisation des pneus par les deux équipes concernées, et ce, malgré le respect par ces dernières des paramètres prescrits avant la course.

Red Bull et Aston Martin ont toutes deux publié leurs propres déclarations dans lesquelles elles affirmaient avoir suivi toutes les directives établies par Pirelli tout au long du week-end.

Interrogé sur le sujet, Brown a déclaré qu’il n’était pas satisfait des explications de Pirelli, parce qu’il ne savait toujours pas ce qui a causé ces crevaisons à Bakou, l’Américain demandant au fournisseur de pneus plus de transparence dans cette affaire.

« Je ne pense pas qu’ils aient expliqué en détail ce qui s’est passé. » a déclaré Zak Brown, cité par Motorsport-week.

« Je pense que nous sommes tous un peu obligés de deviner ce qui a pu se passer. Vous avez également vu les autres équipes contredire ce qui a été dit, donc je pense que la réalité est que nous ne savons pas de façon claire ce qui s’est passé. »

« Nous avons certainement une vague idée, mais Pirelli et les deux équipes ne semblent pas alignées sur ce qui s’est passé, donc je pense que nous devons comprendre. »

« Je pense que nous avons besoin – surtout quand il s’agit de sécurité – d’une transparence totale de la part de Pirelli et de la FIA afin que nous puissions comprendre exactement pour nous assurer d’un point de vue de la sécurité que cela ne se reproduise plus jamais. »

« Je pense que si vous regardez l’industrie du transport aérien – comme lorsqu’il y a un accident – il y a une transparence totale à cause des enjeux si les problèmes se reproduisent. Je comprend que les équipes souhaitent protéger leurs configurations ou tout ce qui pourrait être divulgué, mais je pense que la sécurité devrait toujours primer. »

F1 - Max Verstappen frappe fort avant les qualifications au Castellet

Max Verstappen frappe fort avant les qualifications au Castellet

F1 - Revivez la séance de qualifications du Grand Prix de France

Revivez la séance de qualifications du Grand Prix de France