Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de France

Pirelli : Le Paul Ricard est un circuit “all-inclusive”

France
LE CASTELLET, FRANCE - JUNE 19: Max Verstappen of the Netherlands driving the (33) Red Bull Racing RB16B Honda on track during qualifying ahead of the F1 Grand Prix of France at Circuit Paul Ricard on June 19, 2021 in Le Castellet, France. (Photo by Clive Rose/Getty Images)

Chez Pirelli, on considère que la piste du Castellet présente “un peu de tout”, ce qui sera un défi pour les pilotes ce weekend lors du Grand Prix de France.

Ce sont les gommes C2, C3 et C4 qui ont été sélectionnées pour ce Grand Prix de France sur le circuit du Paul Ricard. La piste française représente un “all-inclusive” en F1 : virages rapides et rectilignes alternant avec des parties plus lentes et plus techniques. Le Paul Ricard représente un large éventail d’options pour différentes trajectoires et dépassements.

Au sujet des caractéristiques du circuit, on met en avant chez Pirelli la ligne droite du Mistral qui a le potentiel de refroidir les pneus avant. Le virage porte le nom de ce célèbre vent qui peut lui aussi altérer l’équilibre aérodynamique des monoplaces.

Le refroidissement des gommes peut avoir un impact notamment sur la courbe de Signes suivant immédiatement la ligne droite, considérée comme le virage le plus exigeant de tout le circuit.

Attention également aux limites de la piste : les fameuses bandes rouges, blanches et bleues contiennent un matériau à haute friction conçu pour ralentir rapidement les voitures, avec un plus grand risque pour les pneus.

Concernant les arrêts, la stratégie gagnante de l’année dernière avait été le double arrêt au stand de Max Verstappen. Considéré comme un vrai pari, le coup s’est avéré gagnant : le champion du monde néerlandais, contrairement à tous les autres, a en effet été le seul pilote à s’arrêter deux fois, reprenant la tête un tour avant le drapeau à damier.

Mario Isola, Directeur chez Pirelli indique : Le Paul Ricard est un circuit qui comprend un peu de tout, un véritable challenge pour les pilotes

Il précise aussi que les conditions météo seront fort différentes de l’année dernière : “Cette année, le Grand Prix de France sera encore plus intéressant, se déroulant presque un mois plus tard que l’an dernier, avec des conditions météorologiques qui s’annoncent très différentes de la pluie du dimanche matin !

Pour le moment, nous nous attendons à une situation très différente, avec des températures plus chaudes et un climat plus sec. La nouvelle génération de pneus et de composés de cette année est, comme nous l’avons vu jusqu’à présent, très différente et plus résistante à la surchauffe que les versions 13 pouces de l’année dernière, il sera donc intéressant de voir comment cela affecte les différentes options pour la meilleure stratégie.”

Pour la petite histoire, c’est au Paul Ricard que nos pneus 18 pouces de l’époque ont fait leurs débuts, lors d’un test avec Renault et Sergey Sirotkin en 2019” a conclu Mario Isola.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.