Kevin Magnussen F1

Magnussen admet avoir franchi la limite parfois en piste

Kevin Magnussen assume pleinement son style de pilotage « musclé », mais assure que parfois il est dans l’obligation de jouer avec la limite.

Le pilote Haas a plus l’habitude de se battre en milieu de peloton qu’à l’avant, notamment au niveau de la dixième place et son point si important pour les écuries les plus modestes de la grille.

Le Danois explique qu’il est parfois obligé d’être à la limite lorsqu’il se bat contre d’autres pilotes pour pouvoir entrer dans le top dix en course, mais assure qu’il fait tout ce qu’il peut pour ne pas dépasser cette limite.

« Il y a certainement des pilotes qui ont eu des problèmes avec cela et se sont plaints de cela et je suis le premier à admettre que j’ai dépassé la ligne à certains moments, mais je ne pense pas que je suis le seul à l’avoir fait. » a déclaré Kevin Magnussen au site de la F1.

« Le truc, c’est que ces dernières années, je me suis battu au milieu de terrain et souvent au milieu de terrain, si vous êtes en P10 et que vous vous faites prendre par derrière en P11 ou inversement… il y a un point à gagner et il n’y a pas vraiment beaucoup à perdre. J’ai eu des batailles très difficiles pour P10. Certains d’entre eux dépassaient la limite. »

« La façon dont je le vois est la suivante: vous devez aller à la limite, pas au-delà de la limite, bien sûr, mais vous devez aller à la limite avec votre style de conduite. »

« Vous ne devez pas franchir la ligne, mais être sur la ligne. Parfois, ça peut être difficile à trouver. Il est évidemment préférable de ne pas la dépasser. »

Paradoxalement, le pilote Haas a plus souvent franchi la limite avec son propre coéquipier l’an dernier qu’avec d’autres pilotes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…