Marko-Red Bull
in

Helmut Marko : « La directive FIA n’a pas été réfléchie »

Helmut Marko, conseiller Red Bull, estime que la directive technique introduite par la FIA avant le week-end du Grand Prix du Canada est une solution qui n’a pas été correctement réfléchie.

Depuis le début de la saison 2022 de Formule 1, les voitures souffrent de rebond dans les lignes droites, un effet secondaire de la nouvelle réglementation sur l’effet de sol. Certains ont appelé la FIA à mettre en œuvre une solution pour améliorer la situation dans un contexte d’inquiétude concernant la santé et la sécurité des pilotes, notamment chez Mercedes. Cependant, d’autres équipes semblent satisfaites du niveau de rebond et considèrent que ce n’est pas un problème majeur pour elles.

Avant le week-end de course à Montréal, la FIA a émis une directive dans l’intérêt de la sécurité, qui a divisé le paddock (à lire ici).

Red Bull fait partie de ces équipes qui semblait satisfaite de procéder sans intervention de la FIA, et Helmut Marko s’est montré critique envers cette décision de la Fédération Internationale de l’Automobile : « Je ne pense pas que les décisions de la FIA soient bonnes« , a déclaré le conseiller Red Bull à Sky Sport. « Une équipe, Mercedes, a les plus gros problèmes, et ils réagissent au beau milieu de la saison. »

« Il y a une solution simple. Il suffit de relever la voiture. Ensuite, vous n’avez plus ce rebond, mais vous perdez de la vitesse. Le fait qu’ils réagissent maintenant de cette manière et essaient d’imposer de tels pouvoirs à la FIA, qui déterminent pratiquement la configuration des voitures, est une solution rapide qui n’a certainement pas été réfléchie. »

Le Grand Prix du Canada étant le premier week-end de course depuis que la FIA a lancé sa directive, l’événement a été largement utilisé pour recueillir des données plutôt que d’imposer cette nouvelle formule. Helmut Marko a ajouté que la directive dans sa forme actuelle était trop vague, tout en suggérant que Mercedes est actuellement l’équipe qui perd le plus lors de sa mise en pratique.

« Il y a encore des améliorations à apporter, car les paramètres sont beaucoup trop vagues« , a déclaré Helmut Marko. « On s’exposerait à l’arbitraire. Cela affecterait principalement l’équipe qui s’en est plainte. »

La FIA a indiqué qu’une réunion technique se tiendrait avec les chefs d’équipe afin de « définir des mesures qui réduiront la propension des voitures à présenter de tels phénomènes à moyen terme. » En d’autres termes, il s’agit de trouver une solution à cette controverse sur le marsouinage, avant le Grand-Prix de Grande-Bretagne qui se tiendra sur le circuit de Silverstone du 1er au 3 juillet.

F1 - Jehan Daruvala au volant d'une F1 à Silverstone

Jehan Daruvala au volant d’une F1 à Silverstone

F1 - Le point de vue de Lando Norris sur le marsouinage

Le point de vue de Lando Norris sur le marsouinage