F1 - Daniel Ricciardo : "J'ai hâte de montrer de quoi je suis capable à Bakou"
in

Daniel Ricciardo : “J’ai hâte de montrer de quoi je suis capable à Bakou”

Daniel Ricciardo a déclaré qu’il accueillait avec bienveillance les “discussions” sur ses résultats cette saison. Le pilote McLaren a indiqué avant le Grand Prix d’Azerbaïdjan qu’il aimerait profiter des projecteurs qui sont actuellement braqués sur lui pour réaliser une belle performance, après un début de saison où il a admis “ne rien avoir fait de spectaculaire”.

Le PDG de McLaren, Zak Brown, a déclaré dans une récente interview accordée à Sky Sports (à lire ici) que Daniel Ricciardo n’avait “pas répondu à ses attentes ou aux nôtres” compte tenu d’un début de saison 2022 difficile. L’avenir du pilote avec l’équipe de Woking a donc été un sujet très débattu ces dernières semaines, le pilote australien admettant lui-même qu’il n’avait pas tout à fait répondu aux attentes jusqu’à présent.

Interrogé sur les spéculations concernant son avenir, Daniel Ricciardo s’est montré un brin provocateur en déclarant: “Une partie de moi adore ça. C’est la vérité, car une chose que j’aime dans ce sport… c’est d’essayer de toujours atteindre le sommet. Vous serez toujours sous les projecteurs et il y aura toujours cette attention, cette pression.”

“Et quand vous pouvez réussir dans ces circonstances, c’est l’un des sentiments les plus puissants et les plus gratifiants. Je sais que cette situation fait parler en ce moment. Mais pour moi, c’est juste une bonne raison de continuer et de rappeler aux gens, mais avant tout pour me rappeler, que je peux encore le faire. Je n’ai aucun doute. Alors oui, c’est amusant et je n’ai aucun problème avec les gens qui parlent parce que je n’ai vraiment rien fait de spectaculaire cette année. Mais au fond de moi, je sais toujours de quoi je suis capable et j’ai hâte de le montrer, j’espère le plus tôt possible.” a indiqué l’Australien.

Avec un déficit de 37 points sur son coéquipier Lando Norris avant la huitième manche de la saison, les difficultés actuelles de Daniel Ricciardo avec la McLaren MCL36 sont évidentes. Il faut néanmoins rappeler qu’en 2017, il avait remporté la victoire pour Red Bull lors du tout premier Grand Prix d’Azerbaïdjan (l’édition 2016 s’appelait le GP d’Europe).

Il considère qu’un autre bon résultat pourrait également être prévu ce week-end. C’est possible“, a déclaré le pilote australien. Je pense aussi parce que c’est cette course bien sûr, et les qualifications sont toujours importantes et … je pense que nous avons le potentiel pour bien faire. Mais c’est aussi un tracé urbain qui, contrairement à beaucoup d’autres, permet vraiment de dépasser et si vous avez le rythme de course le dimanche, vous pouvez vraiment faire quelque chose de bien.”

Je dirais qu’il y a beaucoup plus d’opportunités ici et ça me rend optimiste. Et je pense que nous aurons certainement une voiture correcte, même si c’est difficile à prévoir cette année.”

L’équipe McLaren est actuellement quatrième au classement des constructeurs devant Alfa Romeo, et son objectif est de faire une bonne course à Bakou, sachant qu’elle avait marqué des points lors de chacun des quatre Grands Prix d’Azerbaïdjan entre 2017 et 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 commentaire

F1 - Lewis Hamilton fait citoyen d'honneur du Brésil

Lewis Hamilton fait citoyen d’honneur du Brésil

alpha-tauri-f1-news

Revivez la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Azerbaïdjan