stoffel vandoorne mercedes

Vandoorne n’écarte pas un retour en F1, en cas d’opportunité

Stoffel Vandoorne admet que si une offre se présente à lui pour un retour en F1, le Belge examinerait cette offre avec attention.

L’ancien pilote McLaren, Stoffel Vandoorne, évolue désormais en Formule E pour l’équipe Mercedes et occupe également le poste de troisième pilote au sein de l’écurie F1 du constructeur allemand.

Dans une longue interview accordée à Sporza, le pilote belge revient sur les caractéristiques qui rendent si différentes une monoplace de F1 d’une FE. En outre, Vandoorne évoque également la possibilité d’examiner toute offre pour un éventuel retour sur la grille en F1, bien que ce ne soit pas sa priorité.

« Pour la plupart des grands constructeurs, c’est devenu vraiment une plate-forme marketing, en particulier avec l’accent mis sur les voitures électriques. » explique Stoffel Vandoorne.

« Le championnat commence également à devenir très compétitif. Les monoplaces sont beaucoup plus équivalentes qu’en Formule 1, ce qui le rend plus excitant. »

« Je pense honnêtement que la Formule E est plus difficile en termes de pilotage. Il y a très peu d’adhérence parce que nous pilotons toujours avec les mêmes pneus, qui fonctionnent à la fois sous la pluie et sur le sec et il n’y a pratiquement pas d’appuis. »

« Le freinage en particulier est très difficile à cause des systèmes de récupération d’énergie pendant le freinage. Il est donc très difficile de faire un tour parfait et il est facile de se tromper. »

Le pilote belge admet qu’il trouve plus de satisfaction avec une place sur le podium en Formule E, plutôt qu’une place dans le top dix en Formule 1.

« Une place sur le podium en Formule E me donne actuellement plus de satisfaction. Ne vous méprenez pas, j’aime vraiment être dans le top dix en F1, mais cela dépend beaucoup de l’équipe pour laquelle vous courez. »

« Si vous êtes 5e avec une Mercedes, vous ne pouvez pas être satisfait. Cette voiture a le potentiel pour faire des podiums. »

« En Formule 1, cela dépend beaucoup du matériel. En Formule E, vous savez que si vous pilotez avec un matériel moins efficace, vous avez toujours une chance d’atteindre le top 5 avec une course parfaite. »

Un retour en F1 ?

Interrogé pour savoir s’il pourrait envisager un retour en Formule 1 un jour si l’opportunité se présentait, le Belge n’écarte pas cette idée et se dit prêt à étudier toute offre.

« La Formule 1 est un monde où il n’y a presque pas de seconde chance. J’étais peut-être au bon endroit au pire moment [chez McLaren]. Mais si une opportunité se présente et qu’il y a une offre, je vais certainement examiner cette offre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…