Hongrie-Vettel-2021
in

Sebastian Vettel : “Un pilote ouvertement gay serait le bienvenu en F1”

Fervent défenseur de la diversité et de l’inclusion, le quadruple champion du monde considère que les mœurs évoluent et que la Formule 1 serait prête pour accueillir un pilote qui afficherait ouvertement son homosexualité.

Dans une interview accordée au magazine Attitude, Sebastian Vettel a déclaré : Peut-être que cela n’aurait pas été le cas dans le passé, mais maintenant je pense qu’un pilote de Formule 1 gay serait le bienvenu, et à juste titre. Je pense que cela aiderait à accélérer l’élimination des préjugés et à pousser notre sport dans une meilleure direction. Je pense donc et j’espère que notre sport serait prêt pour cela.”

Il n’y a eu que des pilotes masculins sur la grille de départ en Formule 1 depuis 1976, mais la discipline a œuvré pour la diversité et l’inclusion avec des équipes montrant leur soutien à la communauté LGBTQ+.

F1 - Sebastian Vettel : "Un pilote ouvertement gay serait le bienvenu en F1"

L’année dernière, le pilote Aston Martin portait un t-shirt aux couleurs de l’arc-en-ciel en Hongrie avec le message “même amour” pour protester contre la législation anti-LGBTQ+. Père de trois enfants et âgé de 34 ans, Sebastian Vettel a également concouru avec les logos Racing Pride sur sa monoplace.

L’Allemand, premier pilote de F1 à apparaître sur la couverture de ce magazine LGBTQ, a indiqué  avoir remarqué un changement d’attitude, certains ingénieurs et mécaniciens étant désormais plus ouverts sur le sujet : “J’ai l’impression que le monde entier a beaucoup changé ces derniers temps. Il y a toujours eu des personnes LGBTQ en Formule 1, mais je ne peux pas parler pour eux ni dire s’ils ont considéré qu’ils devaient se cacher ou non. Certes, le fait que le monde s’est ouvert les a aidés. Donc, ça va mieux, et vous voyez maintenant quelques ingénieurs et mécaniciens qui se sentent capables d’être plus ouverts.”

Sebastian Vettel compare la situation au football professionnel et à “l’ancienne image d’un joueur ou d’un pilote en tant que “héros “qui devrait correspondre à un certain ensemble de critères. “Mais les critères de jugement sont tout simplement erronés. Pourquoi ces stéréotypes seraient-ils liés d’une manière ou d’une autre à la performance ? Qui doit décider ?“, a-t-il demandé. “Il faut un énorme courage pour montrer sa vraie personnalité plutôt que de se cacher derrière une façade basée sur ce que les gens attendent.”

Vettel-Hongrie-2021

L’ancien pilote Ferrari et Red Bull a également déclaré : “Je suis totalement contre le racisme, le sexisme, l’âgisme, l’homophobie et toutes formes de préjugés. Je suis très soucieux de l’environnement. Je défendrai toujours ces valeurs et ces principes. Si on me pose certaines questions, j’y répondrai. Si la plate-forme de la Formule 1 nous permet de diffuser et de partager plus largement ces valeurs et ces principes, je pense que c’est une très bonne chose.”

Par ailleurs, l’équipe Mercedes a annoncé ce mercredi que les pilotes courraient avec une étoile arc-en-ciel sur leurs voitures pour les trois grands prix du mois de juin, appelé “Pride month”, le mois des fiertés en l’honneur de la communauté LGBTQ.

Le septuple champion du monde Lewis Hamilton et son coéquipier George Russell porteront également la «Pride Star» sur leur casque en Azerbaïdjan, au Canada et en Grande-Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 commentaires

    • heureusement qu’il y a des personnalités comme lui d’une grande largeur d’esprit, ça manque encore beaucoup dans le sport dont la proportion d’homophobes, de sexistes etc etc, est importante question d’ouverture d’esprit, mais ils sont beaucoup trop à avoir le cerveau fermé à double tour.

fernando-alonso-alpine-f1

Alonso apprécie Bakou : “Il n’y a vraiment aucune marge d’erreur”

livrée-alpine-f1-news

Alpine modifie la livrée de sa F1 pour le Mois de la Fierté