classements f1 2019

Faut-il fermer la voie des stands sous SC ?

L’ancien pilote Renault Jolyon Palmer regrette le fait qu’une voiture de sécurité ait pu aider Mercedes à remporter le Grand Prix de Russie dimanche dernier à Sotchi.

A Sotchi, la Scuderia Ferrari semblait être en mesure de pouvoir décrocher un doublé dimanche dernier tant le rythme pur de la SF90 était supérieur à celui des Mercedes.

Mais l’abandon de Sebastian Vettel sur panne mécanique au 27° tour de course a obligé la direction de course à déployer une voiture de sécurité virtuelle, ce qui a permis aux pilotes Mercedes de se jeter dans la voie des stands et ressortir en tête.

Jolyon Palmer, qui travaille désormais comme consultant sur les Grands Prix de F1, estime dans sa dernière chronique pour la BBC que la voie des stands devrait être fermée lorsque la direction de course déploie une VSC ou une voiture de sécurité.

« La voiture de sécurité virtuelle a mis un terme à la perspective d’une arrivée palpitante au Grand Prix de Russie. » explique Palmer.

« Sans cela, Lewis Hamilton, avec des pneus plus Tendres et un meilleur rythme, aurait lutté pour dépasser Charles Leclerc. »

« Mais la VSC a donné l’avantage à Hamilton – cela réduit le temps perdu dans les stands, parce que les autres pilotes doivent ralentir en piste – et il s’est donc retrouvé confortablement devant Leclerc avec de meilleurs pneus. »

« Les gens vont commencer à se plaindre que la VSC ou la voiture de sécurité ruine la course. Silverstone cette année a été une autre course ruinée par une voiture de sécurité, offrant à Hamilton une autre victoire facile. »

« Le revers de la médaille est que les voitures de sécurité ont créé des courses meilleures. Rappellez-vous la Chine l’année dernière, lorsque Ricciardo [Daniel] a remporté la course, et Melbourne, lorsque Sebastian Vettel a remporté la course sous le nez de Mercedes grâce à la voiture de sécurité. »

« Cela peut aller dans les deux sens, mais en fin de compte, il s’agit de savoir si la concurrence est loyale. La stratégie peut jouer un rôle bénéfique sous une voiture de sécurité. Si vous restez [en piste] plus longtemps avant de rentrer au stand, vous aurez plus de chances d’obtenir un avantage lorsqu’une voiture de sécurité fera son apparition, comme ce fut le cas pour Mercedes à Sotchi. »

« Mais en réalité, tout dépend aussi de la chance et vous devez réfléchir pour savoir si c’est le bon choix. Il semble étrange qu’une course puisse être gagnée ou perdue sous VSC, alors que le but de cette dernière est de neutraliser la course et c’est pour cela que les voitures doivent tourner à une vitesse spécifique pour que les écarts restent les mêmes. »

« L’une des solutions pour éviter cela serait de fermer la voie des stands sous VSC ou voiture de sécurité, afin d’obliger les pilotes à prendre la pénalité de temps dans les stands. Il y a peut-être d’autres solutions, mais je pense que ce serait un moyen juste de s’assurer, comme en Russie, que le spectacle soit présent jusqu’au bout. »

Le débat est lancé, qu’en pensez-vous ? Laissez votre avis dans les commentaires au bas de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pkn orlen williams

L’abandon de Kubica en Russie n’a pas plu à PKN Orlen, qui demande des explications à Williams

Luca Di Montezemolo

Luca Di Montezemolo n’aurait pas accepté le comportement de Charles Leclerc