Ferrari a logiquement attendu Imola pour introduire ses nouveautés

ferrari SF24
Carlos Sainz dans le cockpit de la Ferrari SF-24

Parce que le Grand Prix d’Emilie-Romagne est le premier week-end de course au format « classique » depuis celui du Japon (la Chine et Miami étaient au format Sprint), la Scuderia Ferrari a choisi cette septième manche de la saison 2024 pour introduire sur la SF-24 un package de mises à jour.

Pour cette première grande mise à jour de la saison pour la SF-24, les ingénieurs de Maranello se sont concentrés essentiellement sur les pontons avec des entrées d’air largement inspirées de la Red Bull, des ailettes modifiées, un capot moteur redessiné au niveau des ouïes d’aération ou encore un gros travail réalisé sur et sous le plancher. 

Avec tant de nouveautés à tester, Ferrari a donc très logiquement attendu le Grand Prix d’Emilie-Romagne et ses trois séances d’essais libres pour introduire ce package, ce qui permettra à l’écurie italienne de travailler plus sereinement, alors que sa base de Maranello se trouve à seulement quelques kilomètres du tracé d’Imola si besoin.

« Après plusieurs courses disputées loin de chez nous, ce week-end marque le début de la partie européenne du championnat. Le Grand Prix a lieu à Imola, le circuit le plus proche de notre siège de Maranello et il porte le nom de notre fondateur. »

« C’est aussi un retour au format habituel, avec trois séances d’essais libres, c’est pourquoi nous avons décidé de présenter ici notre premier package de mise à jour pour la SF-24. » confie Frederic Vasseur à la veille du Grand Prix d’Emilie-Romagne.

« Cela va faire un week-end très chargé, étant donné que nous devrons évaluer toutes les nouvelles pièces, tout en suivant le programme normal de préparation des qualifications et de la course. »

« Comme d’habitude, nous pouvons nous attendre à une compétition très serrée avec nos concurrents, ce qui signifie qu’un bon travail de réglages sur la voiture peut être aussi important que les avantages que les améliorations pourraient apporter. »

Avant le Grand Prix d’Emilie-Romagne, la Scuderia Ferrari occupe la deuxième place au championnat du monde des constructeurs avec 52 points de retard sur Red Bull. 

1 Comment

  1. esperons qu’il n’y ai pas de Red Flag, de pannes ou de sorties de pistes durant ces trois séances libre. de façon à ce que la Scuderia puisse travailler correctement.
    essere Ferrari

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.