Ferrari abandonne sa nouvelle spécification sur la SF-24

Ferrari Sf-24
La Ferrari SF-24 sur la piste de Silverstone

La Scuderia Ferrari a fait le choix de revenir en arrière en repassant la SF-24 sur une ancienne spécification pour le reste du week-end à Silverstone après avoir évalué deux configurations différentes le vendredi en essais libres.

Ce vendredi à Silverstone, les deux pilotes Ferrari ont roulé avec deux spécifications différentes de la SF-24 afin de permettre aux ingénieurs de l’équipe de Maranello de continuer à acquérir des informations sur le comportement des mises à jour introduites il y a deux courses en Espagne. Charles Leclerc a fait rouler la voiture en spécification autrichienne (c’est à dire la dernière spec), tandis que Carlos Sainz a utilisé la spécification du Canada (plus ancienne).

Mais après avoir analysé les différentes données vendredi soir, les ingénieurs de Ferrari ont finalement décidé de repasser les deux monoplaces sur l’ancienne spécification, notamment parce qu’il y avait plus de rebonds avec la nouvelle specification.

« Nous avons décidé de passer à l’ancienne spécification pour aujourd’hui [samedi] car il y avait plus de rebonds avec la nouvelle et avec les virages à grande vitesse que nous avons à Silverstone, le compromis de montage des nouvelles pièces n’était pas assez positif. » a expliqué Frederic Vasseur ce samedi soir après les qualifications.

Au terme des qualifications disputées dans des conditions changeantes ce samedi, Carlos Sainz a réussi à se qualifier septième sur la grille de départ, tandis que Charles Leclerc n’a pas réussi à faire mieux qu’une onzième place.

Frederic Vasseur sait que la course sera longue et difficile pour son équipe ce dimanche et le Français espère donc un peu de pluie, ce qui pourrait avantager ses pilotes : « En ce qui concerne la course, je pense qu’au vu de nos positions sur la grille, s’il pleut, la course pourrait être plus chaotique et cela pourrait nous convenir mieux qu’un après-midi sec. » a ajouté le Français.

« Nous devons peaufiner notre stratégie et exécuter la course parfaitement si nous voulons ramener à la maison un bon total de points. »

Avant le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Scuderia Ferrari occupe la deuxième place au championnat du monde des constructeurs avec 64 points de retard sur Red Bull.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.