F1 - Un peu déçu, Binotto s'attendait à mieux pour Ferrari à Bakou
in

Un peu déçu, Binotto s’attendait à mieux pour Ferrari à Bakou

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, était certes très heureux du rythme affiché par ses pilotes tout au long du week-end à Bakou, mais ne pouvait pas cacher sa deception de repartir de l’Azerbaïdjan avec un résultat mitigé.

Le pilote Ferrari Charles Leclerc a décroché la pole position samedi dernier dans les rues de Bakou, alors que son coéquipier Carlos Sainz s’est classé cinquième après avoir été gêné dans les dernières minutes des qualifications par le crash devant lui de Yuki Tsunoda.

Bien que Leclerc ait pu prendre le départ de la course depuis la pole, le Monégasque n’a finalement pas eu le rythme en course pour tenir tête aux deux pilotes Red Bull et à la Mercedes pilotée par Lewis Hamilton, alors qu’il sera même dépassé par Pierre Gasly et Sebastian Vettel un peu plus tard pour finalement terminer quatrième quand son coéquipier a franchi la ligne en huitième position.

« Je pense que nous nous attendions à quelque chose de mieux après les qualifications. » a déclaré Binotto dimanche soir après la course.

« La course a été difficile parce que nous n’avons pas été parfaits dans de nombreux domaines. Le résultat est ce qu’il est et comme d’habitude, il y a des leçons à apprendre. Il y a des choses que nous pouvons améliorer, j’en suis certain. »

« Il y a encore deux voitures devant nous qui sont plus fortes. » a ajouté Binotto, faisant référence à Mercedes et Red Bull.

« C’était génial d’avoir la pole ici [Bakou] et à Monaco, mais je ne pense pas que cela reflète notre performance globale. Mais nous progressons, nous progressons parce que nous apprenons de la voiture. Nous l’exploitons mieux qu’en début de saison et nous savons qu’il y aura des évolutions à venir. »

« Dans l’ensemble, je pense que c’est là où nous sommes, même si nous espérions mieux après les qualifications. »

Malgré la petite deception de Mattia Binotto, la Scuderia Ferrari repart de l’Azerbaïdjan en ayant pris la troisième place au classement constructeurs avec désormais deux points d’avance sur McLaren.

F1 - Carlos Sainz en colère contre lui-même après son erreur à Bakou

Carlos Sainz en colère contre lui-même après son erreur à Bakou

F1 - Après avoir signé son meilleur résultat en F1, Tsunoda n'était pas content

Après avoir signé son meilleur résultat en F1, Tsunoda n’était pas content