Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de France

Le résultat de Ferrari en France n’était pas complétement inattendu pour Binotto

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, admet que le résultat catastrophique de Ferrari au Castellet dimanche dernier n’était pas complétement inattendu

F1 - Le résultat de Ferrari en France n'était pas complétement inattendu pour Binotto

Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a admis après un Grand Prix de France « très fatigant et difficile » que le résultat désastreux de l’équipe – avec Carlos Sainz en 11e position et Charles Leclerc en 16e – n’était pas complétement inattendu, les conditions au Paul Ricard ayant révélé un faiblesse dont Ferrari est consciente depuis plusieurs années, selon Binotto.

Le Grand Prix de France avait bien commencé pour Ferrari, puisque Sainz et Leclerc se sont qualifiés respectivement P5 et P7 sur la grille. Mais bien que les deux pilotes aient pu conserver leurs positions lors de leurs premiers relais, le passage aux pneus durs s’est avéré catastrophique pour les deux, Sainz et Leclerc glissant de plus en plus bas dans la hiérarchie pour finalement terminer hors du top dix à l’arrivée.

« Je n’ai pas grand chose à dire. » a déclaré Mattia Binotto après la course dimanche au Castellet, cité par la F1.

« C’était une course fatigante et difficile pour nous. Nous n’avons pas été en mesure de faire fonctionner les pneus comme nous aurions dû le faire et je pense que nos performances ont vraiment eu du mal avec les pneus. »

« Je ne pense pas que cela reflète le véritable rythme de la voiture ou les performances elles-mêmes, mais c’est quelque chose que nous devons apprendre et aborder, pas dans un avenir immédiat mais à moyen et long terme. » 

« Nous savions que ce circuit sera difficile. Des virages à grande vitesse où vous mettez beaucoup d’énergie dans les pneus, des conditions chaudes. Si vous regardez à nouveau il y a deux ans, nous étions vraiment en difficulté ici, donc je pense que ce sont les caractéristiques de notre voiture. Ce n’est pas une piste qui nous va bien. »

« Mais au final, il y a deux ans, nous avons eu le problème. On aurait donc dû s’en occuper, ce n’est pas encore le cas donc c’est pourquoi regarder vers l’avenir est important afin d’en tirer les leçons et de faire le tri. »

« Pour nous, il est plus important de comprendre et de l’aborder définitivement pour l’année prochaine. La principale inquiétude pour nous est que cela puisse se produire sur plus de courses, mais pas sur toutes les pistes. Nous devons nous préparer à cette situation. »

Pendant ce temps, bien que Pirelli ait publié une directive technique avant le week-end forçant les équipes à augmenter la pression de leurs pneus à la suite des problèmes rencontrés par Lance Stroll et Max Verstappen à Bakou, Binotto a nié que cela ait eu un impact négatif sur Ferrari.

« Non, je ne peux pas penser que les changements aient un impact. Si je regarde la prescription, les pressions n’ont augmenté qu’à l’arrière et nous avons eu le problème qu’à l’avant avec le graining. Rien dans la préparation n’a changé pour nous. La réponse est donc assez claire, non. »

Après le Grand Prix de France, la Scuderia Ferrari occupe désormais la quatrième place au championnat des constructeurs, devancée de seize points par McLaren.

Ecrit par

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

Grand Prix de Grande-Bretagne

Le patron de l'équipe Red Bull Christian Horner n'écarte pas l'idée de faire appel de la décision des commissaires de course du Grand Prix...

Saison 2022

Le Thaîlandais Alexander Albon - actuellement pilote de réserve chez Red Bull - sait que 2022 pourrait être sa dernière chance de revenir en...

Saison 2022

Au cas où Mercedes décidait de signer George Russell en 2022, l'équipe Williams assure avoir déjà "une longue liste" de pilotes disponibles

Grand Prix de Grande-Bretagne

Le directeur technique de l'équipe Mercedes est revenu en détail sur le contenu du fameux e-mail envoyé par Toto Wolff à la FIA pendant...

Saison 2021

Depuis cette saison, le septuple champion du monde Lewis Hamilton utilise un peu plus le simulateur de son équipe pour préparer ses week-ends de...

Grand Prix d'Italie

La Formule 1 a confirmé que la deuxième course sprint de la saison se disputerait au mois de septembre sur le tracé de Monza...

Grand Prix de Grande-Bretagne

La FIA continuera de rester totalement neutre dans ses décisions, même si les équipes exercent quelques pressions comme ce fut le cas dimanche dernier...

Saison 2022

On ne connait toujours pas la décision de Mercedes concernant l'avenir de Valtteri Bottas, mais le directeur de l'équipe du constructeur allemand indique qu'il...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.