Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix du Canada

La FIA va effectuer des contrôles supplémentaires sur la Ferrari au Canada

La Ferrari sous surveillance de la FIA au Canada

Alors que la FIA a indiqué ce week-end à Monaco être satisfaite des analyses effectuées sur la Ferrari lors des essais libres de jeudi en principauté, Charlie Whitting, le directeur de course de la FIA, a indiqué que d’autres analyses seront effectuées au Grand Prix du Canada dans quinze jours sur la SF71-H.

En raison des soupçons qui pesaient sur Ferrari concernant l’utilisation des batteries et un éventuel contournement de la réglementation, la FIA avait décidé de mener une enquête approfondie pour vérifier ces soupçons.

Ces soupçons de triche son apparus il y a déjà quelques semaines, et c’est à la demande de Mercedes que la FIA a ouvert une enquête afin de faire toute la lumière sur un éventuel gain de puissance durant les qualifications, comme le prétendait l’équipe championne du monde.

“Nous avions des inquiétudes à Bakou, qui étaient difficiles à expliquer, et nous les avons passées en revue avec eux [Ferrari].” expliquait Whitting ce week-end à Monte Carlo.

La réglementation stipule qu’il revient au concurrent de convaincre la FIA que sa voiture est légale à tout moment, et ils peinaient à nous convaincre, maintenant nous sommes convaincus.”

Il y avait certaines choses que nous n’arrivions pas vraiment à expliquer, nous les avons passées en revue avec Ferrari et ils nous ont donné des explications qui n’étaient pas particulièrement convaincantes.”

Nous voulions vraiment avoir le fin mot de l’histoire, et en Espagne, ils ont pris des mesures pour s’assurer que nous comprenions mieux la situation et que nous voyons des choses qui nous satisfassent.”

Plus de vérifications au Canada

La FIA a indiqué que la méthode utilisée à Monaco pour vérifier si la Ferrari était dans la légalité était un peu compliquée, et même si les résultats ont prouvé que la Scuderia ne triche pas, Whitting souhaite effectuer d’autres contrôles à Montréal avec l’aide de Ferrari.

“Tout ceci pourrait nous amener à imposer des capteurs supplémentaires en 2019, nous aurons donc au Canada un système meilleur et surtout plus simple, qui nous aidera à comprendre plus vite ce que nous devons voir.”

“Ferrari va faire pour nous des changements dans le logiciel au Canada, car il y a bien une seule batterie, mais le logiciel en perçoit deux. Je ne pense pas en dire trop en révélant cela.”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.