F1 - La Scuderia Ferrari s'attend à une course "très difficile" ce dimanche à Bakou
in

La Scuderia Ferrari s’attend à une course “très difficile” ce dimanche à Bakou

Bien que le Monégasque Charles Leclerc s’élancera ce dimanche depuis la pole position dans les rues de Bakou, la Scuderia Ferrari estime que le Grand Prix d’Azerbaïdjan sera une course difficile car la position sur la grille n’est finalement pas aussi importante qu’à Monaco.

Bakou est un tracé urbain comme celui de Monaco, mais les vitesses de pointe sont nettement supérieures en Azerbaïdjan, notamment parce que la ligne droite principale mesure plus de deux kilomètres, ce qui veut dire que les dépassements devraient être nombreux ce dimanche.

En plus de ce paramètre, Ferrari a pu constater vendredi lors des essais libres que le rythme de course de Mercedes et Red Bull était bien meilleur que celui de ses pilotes, ce qui laisse penser à Laurent Mekies que cette sixième manche de l’année sera tout sauf une partie de plaisir.

Nous pouvons nous attendre à une course très difficile. La pole n’est pas aussi importante ici qu’à Monaco, étant donné que les dépassements sont monnaie courante.” nous explique Laurent Mekies, directeur sportif de la Scuderia Ferrari.

“Hier [vendredi], nous avons vu que Red Bull et Mercedes étaient très rapides sur un long run. La dégradation des pneus sera un facteur clé, surtout dans le premier relais.”

“Nous devrons être prêts à toute éventualité, étant donné que cette course a généralement toutes sortes de rebondissements inattendus.

Le Français souligne tout de même l’énorme travail abattu par son équipe pour faire en sorte d’avoir une monoplace compétitive dans les rues de Bakou, alors que Ferrari s’attendait à souffrir en Azerbaïdjan.

Nous sommes arrivés à Bakou en pensant que ce serait un week-end beaucoup plus compliqué que la dernière course, mais en fait notre niveau de performance était meilleur que prévu dès le début des essais, même si théoriquement cette piste devrait être moins adaptée à notre voiture.

“L’équipe et les pilotes ont fait un excellent travail ces deux derniers jours, améliorant la voiture à chaque séance. Notre performance en qualifications, la meilleure de toutes les équipes si vous regardez la paire de résultats, est une récompense appropriée pour cela.”

Grille de départ GP d’Azerbaïdjan

PilotesEquipes
1 - Charles LeclercFerrari
2 - Lewis HamiltonMercedes
3 - Max VerstappenRed Bull
4 - Pierre GaslyAlphaTauri
5 - Carlos SainzFerrari
6 - Sergio PerezRed Bull
7 - Yuki TsunodaAlphaTauri
8 - Fernando AlonsoAlpine
9 - Lando Norris (+3p)McLaren
10 - Valtteri BottasMercedes
11 - Sebastian VettelAston Martin
12 - Esteban OconAlpine
13 - Daniel RicciardoMcLaren
14 - Kimi RaikkonenAlfa Romea
15 - Georges RussellWilliams
16 - Nicholas LatifiWilliams
17 - Mick SchumacherHaas
18 - Nikita MazepinHaas
19 - Lance StrollAston Martin
20 - Antonio GiovinazziAlfa Romeo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 commentaire

F1 - Pneus : la stratégie en course dictée par la Safety Car à Bakou

Pneus : la stratégie en course dictée par la Safety Car à Bakou

F1 - Mansour Ojjeh, actionnaire de McLaren, est décédé

Mansour Ojjeh, actionnaire de McLaren, est décédé