Laurent Mekies : la fin anormale d’une saison absolument anormale

25 novembre 2020

Le directeur sportif de la Scuderia Ferrari, Laurent Mekies, revient avec nous sur cette saison 2020 si atypique à la veille d’une triplette de courses disputées au Moyen-Orient pour clore définitivement le chapitre 2020.

Cette année, la Scuderia Ferrari a connu l’une de ses pires saisons en Formule 1 et occupe à trois courses de la fin du championnat la sixième place au classement des constructeurs.

Avec les 27 points marqués en Turquie lors de la dernière course, l’équipe italienne reste tout de même dans le match pour la P3 et essaiera de tout donner lors des derniers Grands Prix pour atteindre son objectif comme nous explique dans un premier temps Laurent Mekies.

« Ce sera la fin anormale d’une saison absolument anormale et pour nous, très difficile. » nous explique Laurent Mekies, directeur sportif de la Scuderia Ferrari.

« L’objectif est de prolonger la tendance mise en évidence lors des cinq dernières courses, ce qui nous a permis de gagner du terrain en termes de compétitivité, surtout par rapport à ceux qui sont nos rivaux directs cette année. »

D’un point de vue organisationnel, le fait de disputer trois courses consécutives en dehors de l’Europe rend le travail de préparation bien plus compliqué, notamment en cette période de pandémie durant laquelle la sécurité du personnel est encore plus importante que jamais.

« Il y a tout d’abord la sécurité de l’équipe, un front sur lequel nous ne pouvons ni ne voulons baisser la garde. »

« Nous devons tout mettre en œuvre pour mettre tout le monde dans les meilleures conditions de travail possible, compte tenu du lourd engagement pris jusqu’à présent, avec 14 courses disputées en quatre mois. »

« Je crois que le travail effectué à distance à Maranello pour soutenir les collègues sur la piste sera encore plus fondamental que d’habitude: chaque détail qui peut aider à améliorer les performances sera important, à la fois pour bien terminer ce championnat et pour affiner et rendre plus efficace nos méthodes de travail pour l’année prochaine. »

« On ne peut nier que c’était vraiment difficile. La situation créée par la pandémie et le faible niveau de nos performances au départ ont pesé lourdement. »

« De plus, je crois que tout ce que nous avons vécu nous a rendus plus forts: nous n’avons pas perdu la boussole, nous n’avons jamais abandonné avec l’envie de nous améliorer et de réagir. »

« Je veux profiter de cette occasion pour féliciter les hommes et les femmes de l’équipe qui se rendent sur la piste et leurs familles, ces derniers ont été fondamentaux, par leur résilience et l’esprit manifestés dans des situations aussi difficiles. »

« Tout comme je voudrais remercier aussi les fans, qui ne n’ont jamais manqué de par leur soutien, même s’ils n’ont presque jamais pu le faire en direct sur la piste. »

Laurent Mekies révèle également que des mesures particulières – du point de vue nutritionnel notamment – ont été mises en place cette année pour permettre au personnel qui se rend sur les courses de suivre le rythme.

« Oui, nous avons un programme sur mesure pour le personnel qui se rend aux courses, suivi du point de vue de la préparation médicale, nutritionnelle et physique. »

« Si les contraintes imposées par la pandémie ont compliqué les choses, nous n’avons jamais diminué notre engagement dans ce domaine, loin de là. »

« La santé et le bien-être des gens sont essentiels, surtout à la lumière du stress physique et mental croissant auquel nous sommes confrontés. En particulier, nous avons préparé un programme spécifique pour l’équipe afin de l’aider à rester en forme dans ces trois dernières courses. »

Ce week-end au Grand Prix de Bahreïn, Laurent Mekies remplacera une nouvelle fois Mattia Binotto, qui a préféré rester à Maranello pour superviser le travail en cours sur le développement de la prochaine monoplace.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.