F1 - Ferrari n'introduira pas sa mise à jour moteur à Monza
GP BELGIO F1/2021 - GIOVEDì 26/08/2021
in

Ferrari n’introduira pas sa mise à jour moteur à Monza

Le directeur sportif de la Scuderia Ferrari, le Français Laurent Mekies, a déclaré que la mise à jour moteur que l’équipe italienne prévoit d’introduire avant la fin de l’année ne sera pas disponible avant “au moins trois semaines”.

Cette mise à jour moteur – prévue depuis le début de l’année déjà – devait initialement être introduite pour le Grand Prix d’Italie sur le tracé de Monza (du 10 au 12 septembre), mais Laurent Mekies a révélé qu’en raison des derniers changements au calendrier de la F1 avec l’annulation du Grand Prix du Japon, Ferrari n’avait pas encore décidé du moment exact de l’introduction de cette mise à niveau.

“Cela n’arrivera pas pour Monza.” a ainsi confirmé Mekies à nos confrères de RacingNews365.

“Nous n’avons pas encore décidé du moment exact. Évidemment, le calendrier vient de changer, donc nous allons voir ce que nous pouvons faire de mieux. Mais ce ne sera pas à Monza, ce sera plus tard dans la saison.”

L’introduction de cette nouvelle mise à jour moteur signifie que les deux pilotes Charles Leclerc et Carlos Sainz écoperont de pénalités sur la grille de départ, notamment parce qu’ils ont déjà utilisé les trois moteurs alloués dans leur quota pour la saison 2021.

Les dernières rumeurs du paddock suggèrent que cette évolution moteur sera introduite à partir du Grand Prix de Turquie (programmé le 10 octobre), seizième manche du championnat du monde 2021 de F1.

Pour information, la Scuderia Ferrari a fait rouler la SF21 ce mardi sur son circuit de Fiorano en Italie dans le cadre d’une journée de tournage limitée à 100 kilomètres avec une monoplace équipée de pneus Pirelli de démonstration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Verstappen ne s’inquiète pas pour les dépassements à Zandvoort

Verstappen ne s’inquiète pas pour les dépassements à Zandvoort

F1 - Alpine veut comprendre son manque de compétitivité sur piste humide

Alpine veut comprendre son manque de compétitivité sur piste humide