scuderia ferrari castellet france

Ferrari : « Nous sommes conscients qu’il reste beaucoup à faire »

Après un week-end plutôt compliqué pour Ferrari en France, le directeur de la Scuderia estime que le potentiel de la voiture devrait permettre à l’équipe de s’améliorer au fil des courses restantes.

En France, Ferrari a apporté plusieurs améliorations sur sa monoplace, dont certaines ont fonctionné, et d’autres pas.

Au final, Charles Leclerc a réussi à finir sur la troisième marche du podium, tandis que Sebastian Vettel n’aura pas réussi à faire mieux que la cinquième position à l’arrivée de l’épreuve au volant d’une monoplace en manque flagrant de rythme tout au long du week-end.

« C’était une course linéaire, le résultat final étant que Charles a réussi à maintenir sa position de départ à l’arrivée. » explique Mattia Binotto, le directeur de l’équipe Ferrari.

« Sebastian a réussi à se débarrasser des McLaren comme nous l’avions espéré, puis a mené une solide course en maintenant un rythme constant, à égalité avec ceux qui le précédaient. »

« Lorsque Verstappen s’est arrêté au stand, nous avons laissé Seb en piste pour quelques tours de plus, car la gestion des pneus était difficile, et risquaient de subir une dégradation importante en fin de course, comme nous avons pu le voir chez Mercedes. »

« Par conséquent, chaque tour supplémentaire que nous allions faire signifierait avoir des pneus plus frais vers la fin, ce qui aurait pu être important pour nous donner une chance de battre Max. »

Des signes encourageants

« En termes de performance, nous ne sommes pas encore là où nous voulons être. Nous savions que ce circuit serait difficile pour nous et terminer avec Charles juste derrière Bottas est encourageant. »

« Les développements que nous avons introduits depuis le Grand Prix d’Espagne nous ont permis de combler l’écart et nous ont montré que nous sommes sur la bonne voie. Certaines de ces mises à jour se sont révélées très utiles, d’autres malheureusement moins, mais nous savons que nous avons le potentiel de nous améliorer de manière significative. »

« À ce stade, nous sommes confiants, conscients qu’il reste encore beaucoup à faire, mais que nous sommes en mesure de développer la voiture et d’être compétitifs sur tous les circuits. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

daniel ricciardo renault

Ricciardo réagit à sa pénalité, Renault se félicite des performances de son moteur

lando norris mclaren

Lando Norris a lutté sans direction assistée en fin de course au Paul Ricard