F1 - Les passionnés Ferrari réunis au Paul Ricard ce dimanche
in

Les passionnés Ferrari réunis au Paul Ricard ce dimanche

Après une première manche portugaise à Portimao en avril, le Ferrari Challenge Europe – la série de compétition 100% Ferrari – avait rendez-vous ce week-end sur le Circuit Paul Ricard, théâtre du Grand Prix de France de F1, avec pas moins de cinquante-trois 488 Challenge Evo sur le tracé de 5.8 km avec chicane.

Des milliers de fans étaient présents pour assister aux courses Sprint du Trofeo Pirelli et de la Coppa Shell et admirer les dernières supercars de la marque italienne dans le paddock du Circuit Paul Ricard. Partie de la pole position lors de la première course samedi, la jeune Française Doriane Pin (Iron Lynx) possédait une dizaine de secondes d’avance sur ses adversaires jusqu’à une malheureuse crevaison à six minutes de la fin de course. Cela a profité à Adrian Sutil (Gohm Motorsport), l’ancien pilote de Formule 1 aux 128 Grands Prix qui s’est ainsi imposé pour sa première participation au Ferrari Challenge Europe, en résistant à la pression du Belge John Wartique (FLM – D2P).

Dimanche, ce dernier s’est octroyé la pole position de la course 2, Doriane Pin partant de la huitième ligne. Au terme d’une épatante “remontada”, la jeune Française s’est hissée sur la troisième marche du podium derrière John Wartique et l’Allemand Adrien Sutil.

F1 - Les passionnés Ferrari réunis au Paul Ricard ce dimanche
Lors de ce week-end printanier, les spectateurs ont pu assister gratuitement aux courses depuis la tribune du Grand Prix Burger située dans le virage du Pont, mais aussi admirer l’exposition des modèles emblématiques de la marque italienne grâce au pass Paddock. Les propriétaires de Ferrari rassemblés dans le programme “Passione Ferrari” ont aussi ravi les fans émerveillés devant la centaine de supercars Ferrari.

F1 - Les passionnés Ferrari réunis au Paul Ricard ce dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

otmar-szafnauer-f1-alpine

Szafnauer précise qui il visait quand il parlait des “deux papes” chez Aston Martin

calendrier-f1-2022

Huit Grands Prix au programme de la F1 en quelques semaines