F1 - Ferrari a voulu assurer la stabilité de l'équipe en prolongeant Sainz
in

Ferrari a voulu assurer la stabilité de l’équipe en prolongeant Sainz

Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a révélé pourquoi il était si désireux de verrouiller l’avenir de Carlos Sainz, affirmant qu’offrir au pilote espagnol une prolongation de contrat de deux ans était la clé de la stabilité future de l’équipe italienne. 

Ce jeudi à la veille du Grand Prix d’Emilie-Romagne, la Scuderia Ferrari a confirmé une prolongation de contrat de deux saisons pour l’Espagnol Carlos Sainz, ce qui veut dire que le coéquipier de Charles Leclerc pilotera pour l’écurie de Maranello jusqu’à la fin de la campagne 2024 au minimum. Lorsqu’on a demandé à Mattia Binotto pourquoi il avait souhaité prolonger Sainz deux années de plus, Binotto a répondu : “Tout d’abord, nous sommes très contents de lui, de la façon dont il s’est intégré dans l’équipe, de la façon dont il se comporte et je pense simplement qu’il correspond aux attentes.”

“Je pense que nous sommes très, très heureux et c’était le bon moment pour regarder vers l’avant, et je pense qu’en renouvelant son contrat, c’est comme donner la bonne stabilité à l’équipe également. Nous savons que nos pilotes sont confirmés jusqu’à fin 2024 et nous pouvons en tirer parti. Et je pense qu’en tant que Ferrari, notre objectif principal est vraiment d’essayer de créer les fondations de l’avenir, et avec cette composition, je pense que c’est le mieux que nous puissions faire.”

En Australie, Carlos Sainz a dû abandonner lors des premiers tours de course après avoir planté sa Ferrari dans le bac à gravier, tandis que ce vendredi à Imola, l’Espagnol est allé frapper le mur durant les qualifications. Malgré ses difficultés, Binotto a déclaré qu’il ne pensait pas qu’il y avait un problème particulier que Sainz devait surmonter – bien que le patron de l’équipe de Maranello ait admis que la pression d’un titre potentiel cette année avait affecté les performances de Sainz.

A lire aussi   Sainz espère que Vettel aidera la F1 à se développer après sa retraite

“Je ne pense pas qu’il y a ait des problèmes, certes il doit s’adapter, je pense qu’il a fait quelques erreurs importantes, néanmoins je pense qu’il s’améliore. Il va de plus en plus vite et si je regarde hier [en qualifications vendredi], il allait vraiment vite. C’est dommage, car quand il est sorti je pense que ce n’était pas le bon moment pour pousser à fond et il le sait très bien.”

“Je pense que c’est une question de la gestion de la pression, c’est peut-être la première fois de sa carrière qu’il a une voiture suffisamment rapide pour concourir pour les meilleures positions et il doit simplement s’y habituer. Mais il le fera très rapidement car je sais à quel point il est intelligent et capable de gérer la pression.”

Dixième sur la grille de départ de la course Sprint, Carlos Sainz a réussi à remonter en course ce samedi et a franchi la ligne d’arrivée à la quatrième place. Le pilote Ferrari s’élancera donc depuis cette position ce dimanche pour le Grand Prix d’Emilie-Romagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Rosberg pense que Wolff est l'un des meilleurs chefs d'équipe en F1

Rosberg pense que Wolff est l’un des meilleurs chefs d’équipe en F1

F1 - P17 sur la grille, Gasly espère la pluie ce dimanche à Imola

P17 sur la grille, Gasly espère la pluie ce dimanche à Imola