Ferrari s’est-elle tiré une balle dans le pied avec Binotto ?

L’ancien directeur technique de l’équipe Jordan, Gary Anderson, estime que  Ferrari a fait le mauvais choix de remplacer Maurizio Arrivabene par Mattia Binotto à la tête de la Scuderia.

Mattia Binotto, qui officie chez Ferrari en tant que directeur technique depuis son arrivée, va devoir garder la double casquette [directeur d’équipe et directeur technique] le temps que Ferrari trouve son remplaçant.

Selon Anderson, la Scuderia a opéré un mauvais choix de casting en se privant de l’un des meilleurs directeur technique de sa génération, qui devra désormais concentrer ses efforts sur d’autres priorités en tant que directeur d’équipe.

« Binotto est quelqu’un qui est très bon sur le plan technique, c’est un boulot à plein temps, sept jours sur sept. Ce n’est pas une chose à temps partiel. » rappelle Anderson lors du salon International Autosport.

« Cela va diminuer leur effort technique, c’est certain, je pense que c’est la mauvaise décision [d’avoir choisi Binotto en tant que directeur d’équipe]. Ils auraient dû faire venir quelqu’un d’autre. »

« Je ne vois vraiment pas pourquoi choisir son meilleur technicien et le mettre à un poste de management, politique, ce qui n’est pas son fort. Pourquoi faire cela ? »

Le candidat le plus sérieux pour succéder à Mattia Binotto au poste de directeur technique chez Ferrari semble être le Français Laurent Mekies, mais Maranello n’a rien confirmé pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

EPrix de Marrakech – EL2 : Mitch Evans devance Lotterer et Buemi

Sam Bird décroche la pôle à Marrakech devant Jean-Eric Vergne