Restez connectés

Grand Prix d'Allemagne

Force India confirme Latifi en EL1 en Allemagne et aux essais privés de Budapest

Publié

le

© Force India

L’équipe Force India a confirmé la présence du pilote canadien Nicholas Latifi au volant de la VJM11 lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Allemagne qui se tiendra du 20 au 22 juillet 2018.

Nicholas Latifi prendra le volant de la monoplace d’Esteban Ocon durant les EL1 en Allemagne afin d’acquérir de l’expérience pour pouvoir travailler avec l’équipe lors d’un week-end de Grand Prix.

Force India confirme également la présence du Canadien au volant de la VJM11 lors de la première journée des essais privés organisés dans la foulée du Grand Prix de Hongrie sur le circuit de Budapest fin juillet.

Latifi sera au volant de la Force India le mardi 31 juillet pour la première journée, il cédera sa place le lendemain à Nikita Mazepin, le pilote de développement de l’équipe, qui travaillera pour la dernière journée des essais.

.

Grand Prix d'Allemagne

Toto Wolff : « Les consignes d’équipe sont une exception, pas une règle »

Publié

le

© Mercedes-AMG

Le directeur exécutif de Mercedes, l’Autrichien Toto Wolff, insiste sur le fait que les consignes d’équipe qui ont régi les derniers tours de course en Allemagne ce dimanche étaient une exception et ne deviendront en aucun cas la norme pour le reste de la saison.

En fin de course, Valtteri Bottas s’est montré très menaçant sur la Mercedes de Lewis Hamilton, qui était alors en tête de la course. Mais après avoir défié le Britannique au restart de la course après la voiture de sécurité, Bottas a reçu l’ordre de calmer le jeu et de ne prendre aucun risque.

Toto Wolff insiste sur le fait que les ordres étaient de ramener les deux voitures dans les points à l’arrivée et qu’en aucun cas il ne s’agissait d’une consigne pour pénaliser Valtteri Bottas.

« Non, absolument pas. Si cela avait été l’inverse, avec Valtteri en tête et Lewis deuxième, nous aurions fait exactement la même chose. » déclare Wolff.

« La consigne aurait été identique, il s’agissait pour nous de ramener les voitures à l’arrivée. La chose la plus importante en Formule 1, c’est la course. »

« Nous avons toujours dit que si nous arrivions au dernier quart du championnat avec l’un des pilotes ayant un gros avantage, alors nous pourrions prendre des mesures impopulaires. »

« Mais l’heure n’est pas encore venue, aujourd’hui nous avons utilisé des consignes d’équipe pour permettre à nos deux voitures de franchir la ligne d’arrivée. Comme je l’ai dit, si Valtteri avait mené, nous aurions pris la décision en sa faveur. »

Lire

Grand Prix d'Allemagne

Hartley a utilisé son expérience de l’endurance pour marquer un point en Allemagne

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Le pilote Toro Rosso Brendon Hartley a terminé le Grand Prix d’Allemagne dans les points ce dimanche, bénéficiant de la pénalité de dix secondes infligée à Carlos Sainz pour rentrer dans le top dix en fin de course.

Le pilote Néo-Zélandais a fait un pari risqué lorsque la pluie commençait à tomber sur le circuit d’Hockenheim en choisissant de rester en piste avec des pneus slicks, utilisant son expérience du championnat d’endurance pour remonter doucement mais surement dans le peloton.

« Je suis très content du résultat, j’ai perdu un peu de temps derrière une Williams au départ, mais j’ai eu aussi quelques batailles amusantes en piste. » déclare Hartley.

« Nous avions vraiment un bon rythme sur la gomme la plus dure, mais j’ai rencontré plus des difficultés en fin de course et j’ai dû passer en Ultra-Tendres. »

« Je suis déçu d’avoir perdu une position sur Romain Grosjean, mais il allait beaucoup plus vite que moi. Ensuite, j’ai fait le bon choix de rester en piste quand la pluie commençait à tomber, l’équipe et moi-même avons eu une grande discussion sur les conditions changeantes, et au final ça a payé. »

« J’ai aussi utilisé une partie de mon expérience du championnat d’endurance, je suis donc vraiment content de ma course et d’avoir ramené un point. »

Au championnat du monde des pilotes, Brendon Hartley est dix-neuvième avec deux points inscrits depuis le début de la saison, il devance le dernier du classement, le Russe Sergey Sirotkin, qui n’a toujours pas marqué le moindre point en 11 courses.

Lire

Grand Prix d'Allemagne

Deux erreurs auront coûté des points à Carlos Sainz en Allemagne

Publié

le

© Renault

Carlos Sainz a bien failli ramener un peu plus de points à Renault ce dimanche au Grand Prix d’Allemagne en terminant la course dans le top dix, mais une pénalité de dix secondes pour avoir doublé sous Safety Car l’a fait reculer de deux positions.

De plus, le pilote espagnol est rentré au stand pour chausser les gommes intermédiaires au moment où la pluie commençait à tomber, mais un tour avant que Sebastian Vettel ne se crashe et ne déclenche une voiture de sécurité.

« C’était finalement une journée difficile. Nous avons pris un beau départ, mais j’ai tout de suite été coincé et cela a coupé mon élan. » explique Carlos Sainz.

« Après cela, la course s’est stabilisée et nous étions bien placés pour scorer avant que la pluie ne rende la piste assez glissante et piégeuse. Malheureusement, je me suis arrêté pour chausser des intermédiaires un tour avant la sortie de Vettel, donc nous avons un peu joué de malchance sur le timing. »

« Nous sommes arrivés dans le top dix, mais la pénalité nous a privés de toute chance de points. C’est décevant et nous étudierons ce qu’il s’est passé. »

Au classement des pilotes, Carlos Sainz est actuellement douzième avec 28 points inscrits depuis le début de la saison 2018.

Lire

Grand Prix d'Allemagne

Une course sans erreur et une cinquième place pour Hulkenberg en Allemagne

Publié

le

© Renault

Nico Hulkenberg a réalisé une performance exceptionnelle malgré la pluie ce dimanche en Allemagne au volant de sa Renault en terminant la course à la cinquième position.

Auteur d’une prestation sereine lors d’un Grand Prix lancé sur une piste sèche avant d’être régulièrement touché par des averses, Nico Hulkenberg a fini cinquième pour égaler son meilleur résultat au sein de l’équipe.

Ce résultat permet à l’équipe Renault de conserver sa quatrième place au championnat des constructeurs, tout en accentuant son avance sur les plus proches rivaux.

« C’était une course très mouvementée devant une foule incroyable à Hockenheim. Cela a probablement offert un surplus de détermination et de motivation pour Nico et il l’a démontré aujourd’hui. «  déclare Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing.

« Il aurait pu être facile de commettre une erreur en piste ou de faire un mauvais choix dans des conditions aussi incertaines. Néanmoins, Mark Slade, son ingénieur, toute l’équipe et lui ont fait de l’excellent travail pour surmonter cela, prendre les décisions qui s’imposaient et les mettre en œuvre. »

Lire

Grand Prix d'Allemagne

Officiel : Lewis Hamilton conserve sa victoire et écope d’une réprimande

Publié

le

© Mercedes-AMG

C’est désormais officiel, Lewis Hamilton conserve sa victoire au Grand Prix d’Allemagne, mais le pilote Mercedes a tout de même reçu une réprimande de la part des commissaires de course de la FIA.

Les commissaires de course du Grand Prix d’Allemagne ont convoqué Lewis Hamilton à l’arrivée de l’épreuve pour que le Britannique puisse s’expliquer sur une situation jugée dangereuse lorsqu’il a coupé la ligne délimitant l’entrée de la voie des stands de la piste sous voiture de sécurité.

Les commissaires ont considéré : « A aucun moment il n’y a eu de danger pour les autres concurrents, et le changement de direction a été fait sans risque. »

Lewis Hamilton a donc écopé d’une réprimande pour cette action, il s’agit de la première de la saison pour le quadruple champion du monde.

 

Lire

Grand Prix d'Allemagne

Officiel : Lewis Hamilton placé sous investigation en Allemagne

Publié

le

© Mercedes-AMG

L’image n’aura échappé à personne ce dimanche, Lewis Hamilton a failli rentrer dans la voie des stands au Grand Prix d’Allemagne avant de se rétracter au dernier moment en raison d’une incompréhension avec son ingénieur à la radio.

Les cafouillages sont très rares chez Mercedes lorsqu’un ingénieur parle avec l’un des pilotes, mais aujourd’hui nous avons pu constater que la communication entre Lewis Hamilton et son ingénieur ne voulait rien dire : « Rentre au stand, sors ! Non rentre, non sors ! »

Quoi qu’il en soit, le pilote britannique a commencé à rentrer dans le couloir le menant à la voie des stands mais au dernier moment a décidé de couper la ligne blanche qui matérialise la limite de la piste.

Beaucoup d’entre-vous se sont demandés si le pilote Mercedes devait être sanctionné pour ce geste. Et bien après quelques recherches dans la réglementation de la F1, nous en sommes arrivés à un point où nous sommes incapables de vous répondre, même si la législation stipule : « Sauf en cas de force majeure (accepté comme tel par les commissaires sportifs), le franchissement, dans n’importe quelle direction, de la ligne séparant l’entrée de la voie des stands et la piste par une voiture entrant dans la voie des stands est interdit. »

La réglementation stipule également que les pilotes doivent impérativement passer à droite de la  quille pour rentrer dans la voie des stands, et c’est ce qu’a fait Lewis Hamilton ce dimanche, mais le Britannique a ensuite coupé la ligne blanche séparant le couloir d’entrée de la voie des stands et la piste, et c’est sur ce point qu’il va devoir s’expliquer.

Le Britannique a été placé sous investigation pour cette action et il faudra donc attendre désormais les résultats de cette enquête.

Lire

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

11Shares