kimi raikkonen alfa romeo racing

Racing Point s’attaque à Alfa Romeo et Ferrari : « Ils échangent beaucoup de données »

Un membre anonyme de l’équipe Racing Point a vivement attaqué le mode de fonctionnement de l’équipe Alfa Romeo Racing.

L’an dernier, Alfa Romeo Racing a annoncé l’arrivée dans l’équipe d’un ancien membre de la Scuderia Ferrari, Simone Resta.

Selon cette source anonyme de l’équipe Racing Point, l’arrivée de Resta au sein de l’écurie suisse a permis à Ferrari d’échanger des informations avec Alfa Romeo sur des données relatives aux groupes motopropulseurs et à l’aérodynamique, ce qui serait déloyal selon lui.

Toujours selon cette source anonyme, le passage de Simone Resta à l’usine de Hinwill montre clairement à quel point le réseau de clients Ferrari est un moyen de faire face à des concurrents tels que Racing Point et McLaren, des équipes qui ne peuvent pas se vanter d’avoir la même puissance de feu que les meilleures équipes.

« Personne ne peut m’enlever cette idée qu’il y a des échanges de données entre Ferrari et les équipes clientes. » déclare cette source « anonyme » de l’équipe Racing Point à AMUS.

« Simone Resta, ingénieur en chef d’Alfa Romeo Racing, est passé de chez Ferrari à l’équipe suisse sans observer aucune période de jardinage. Tout cela signifie que les deux équipes se connaissent mutuellement et ont une idée claire de la répartition du travail. »

Rappelons tout de même que l’équipe Alfa Romeo Racing utilise le moteur Ferrari, la boîte de vitesses, ainsi que d’autres éléments tels que les suspensions.

De plus, l’ancien pilote Ferrari, Kimi Raikkonen, a rejoint l’écurie Alfa Romeo Racing cette année, après plusieurs années passées au sein de la Scuderia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

conférence de presse gp australie

Les pilotes présents en conférence de presse à Bahreïn

sergio Perez Sport Pesa Racing Point

Sergio Perez s’attend à un Grand Prix de Bahreïn difficile