Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

F1, Formule 1 – les dernières actualités en directF1, Formule 1 – les dernières actualités en direct

News F1

Formule E : Magouilles à Montréal

Une organisation catastrophique, une communication manquée et une perte de 20 millions de dollars canadiens. Le tribut du ePrix de Formule E a Montréal l’été dernier n’a pas fini d’être payé.

Le Bureau de l’Inspecteur Général de la ville de Montréal – chargé de surveiller, entre autres, les contrats liés à la ville – a dressé les conclusions de l’octroi d’une épreuve du championnat électrique. En ligne de mire, l’ancien maire de Montréal Denis Coderre.

L’organisme à but non lucratif pour organiser la course nommé Montréal, C’est Électrique « a été utilisé afin de contourner les règles d’octroi de contrats » selon le rapport du BIG.

En créant l’organisation Montréal, C’est Électrique, il y avait possibilité qu’un « mur » soit existant entre la ville montréalaise et l’organisme. Mais il n’en fut rien. Le promoteur Evenko fut imposé à l’organisation par le cabinet de Denis Coderre.

« Le maire a personnellement appelé le président d’Evenko pour lui demander de faire partie du projet FE à Montréal et de l’aider à en faire un grand succès » peut-on également lire dans le rapport.

Ce à quoi Denis Coderre, en entrevue avec la chaîne d’information de Radio-Canada RDI a déclaré « les choses ont été faites dans les règles de l’art ».

Un discours qui diffère avec celui que la mairesse actuelle de la ville de Montréal Valérie Plante a tenu lundi après-midi « C’est une responsabilité d’être élu. Les gens nous donnent leur confiance et leur vote. Le maire a décidé de faire fi des lois pour arriver à ses fins ».

La mairesse de Montréal Valérie Plante a fustigé son prédécesseur Denis Coderre. (Capture TVA Nouvelles)

D’après Radio-Canada, le ePrix de Montréal a coûté 16,7 millions de dollars en 2017. En janvier 2018, Valérie Plante avait annoncé l’annulation de la course automobile électrique. Le contrat entre la Formule E et la Ville de Montréal était censé durer jusqu’en 2019.

Le saviez-vous ?

Les blocs de béton utilisés pour la course de Formule E servent actuellement de clôture de sécurité… en vue de la réunion du G7 prévue à La Malbaie, ville située à environ 150 km de la ville de Québec.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.