Frederic Vasseur ému aux larmes pour sa première victoire avec Ferrari

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Frederic Vasseur, avait bien du mal à cacher son émotion ce dimanche à l’arrivée du Grand Prix de Singapour lorsque son pilote Carlos Sainz a franchi la ligne d’arrivée en premier, l’Espagnol devenant ainsi le premier pilote non-Red Bull à remporter une victoire cette saison.

Outre le fait que Ferrari a réussi à briser la séquence de dix victoires consécutives de Max Verstappen et celle de quatorze victoires consécutives de Red Bull, il s’agissait également de la toute première victoire de Frederic Vasseur depuis qu’il a rejoint la Scuderia Ferrari en début d’année.

Très ému ce dimanche soir, Frederic Vasseur a laissé couler quelques larmes sur le muret des stands lorsque Carlos Sainz a franchi la ligne d’arrivée et le Français a tenu à remercier toute son équipe pour le travail réalisé tout au long du week-end dans la Cité-Etat.

« Je suis fier de ce que l’équipe a accompli ce week-end et tout le monde a fait un très bon travail. » a déclaré Vasseur ce dimanche soir après l’arrivée du Grand Prix de Singapour.

« Nous savons que nous avons fait des progrès et ici à Singapour, nous avons réussi à tirer le meilleur parti de la SF-23, en partie grâce à l’excellent travail effectué à Maranello. »

« Nous nous sommes montrés compétitifs en qualifications et aujourd’hui, c’était également le cas en course. Carlos a produit une performance magistrale en course, toujours en contrôle de la situation, en particulier dans les derniers tours lorsqu’il a intelligemment veillé à ce que Norris ait le DRS pour se défendre contre Russell. »

« Sans le trafic dans la voie des stands, Charles [Leclerc] aurait probablement également terminé sur le podium. Nous sommes heureux d’être la première équipe à avoir mis fin à la séquence de victoires de Red Bull et sommes heureux d’avoir récolté ces points qui nous maintiennent dans la lutte pour la deuxième place du championnat des constructeurs. »

« Nous passons maintenant à Suzuka, un circuit très différent, où nous ferons tout notre possible pour poursuivre cette tendance positive. »

Après le Grand Prix de Singapour, Ferrari occupe la troisième place au championnat du monde des constructeurs avec 24 points de retard sur Mercedes, alors qu’il reste encore sept courses à disputer.