Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Pierre Gasly signe chez Alpine F1

SUZUKA, JAPAN - OCTOBER 06: Pierre Gasly of France and Scuderia AlphaTauri talks to the media in the Paddock during previews ahead of the F1 Grand Prix of Japan at Suzuka International Racing Course on October 06, 2022 in Suzuka, Japan. (Photo by Peter Fox/Getty Images ) // Getty Images

Il s’agissait du secret le moins bien gardé de tout le paddock puisque l’information était sous embargo mais c’est désormais devenu officiel : le Français Pierre Gasly a signé un contrat pluriannuel avec l’équipe Alpine à partir de la saison 2023 de F1.

A partir de la saison prochaine, l’équipe Alpine s’offrira les services d’un duo de pilotes 100% français avec Esteban Ocon et Pierre Gasly travaillant ensemble au sein de l’écurie du constructeur français. Gasly – qui a fait ses débuts en Formule 1 avec le clan Red Bull en passant d’abord par Toro Rosso (désormais AlphaTauri), puis Red Bull, avant de finalement revenir chez AlphaTauri depuis 2019 jusqu’à aujourd’hui.

Natif de Rouen, c’est avec beaucoup de fierté que ce Normand s’apprête à porter les couleurs d’Alpine, une marque chère à son cœur : “Je suis déjà premièrement Normand, je viens de Rouen, et on sait qu’Alpine est juste à côté à Dieppe et que c’est à quelques kilomètres de la maison.” a expliqué le futur pilote Alpine en entretien avec notre confrère Frederic Veille de RTL.

“J’ai bien-sûr un lien très fort avec ce groupe. C’est la seule écurie française sur le plateau. C’est un vrai changement dans ma carrière, j’ai passé les neuf dernières années avec Red Bull, mon avant Formule 1, mes cinq saisons en Formule 1. On peut dire que ma carrière a été un peu construite autour de Red Bull, et aujourd’hui, c’est vraiment un nouveau départ qui se présente à moi et c’est le début d’une très belle aventure.”

Pierre Gasly a signé chez Alpine “pour plusieurs années”, le Français fera donc équipe dès l’an prochain avec son compatriote Esteban Ocon qu’il connaît maintenant depuis une vingtaine d’années et avec lequel la relation n’a pas toujours été des plus amicales. Lorsqu’on lui demande justement quelle sera sa relation avec Ocon chez Alpine, Pierre Gasly a répondu : “Avec Esteban, ça fait vingt ans qu’on se connait maintenant, il était présent pour mes premiers tours de roue à l’âge de six ans quand j’ai commencé en Karting.”

“On n’est plus les mêmes personnes, on a tous les deux grandi, on est tous les deux pilotes de F1 depuis plusieurs années avec de l’expérience, beaucoup plus matures, avec beaucoup plus de responsabilités, et c’est sûr que nos relations ont été dégradées quand on avait douze, treize ans, mais ça remonte à il y a plus de dix ans et je pense que récemment ça s’est plutôt amélioré ces dernières années, le fait d’être tous les deux en F1, et ce n’est vraiment pas un sujet.”

“Je pense que ça va être une chance de pouvoir renouer entre nous. Je pense qu’on a tous les deux un énorme respect pour les pilotes qu’on est, et c’est pas un sujet. On aura beaucoup de temps avant la saison pour pouvoir reconstruire ensemble cette relation et je pense que ça ne pourra que nous tirer vers le haut, c’est un excellent pilote et je pense que ça ne peut qu’être bénéfique pour nous deux.”

Quand à son choix de rejoindre Alpine, Pierre Gasly admet que la constante évolution de l’équipe du constructeur français depuis quelques années a clairement pesé dans la balance lorsqu’il a dû faire un choix pour son avenir : “C’est surtout leur évolution sur les dernières années. Le fait de voir leurs performances sans arrêt augmenter. Cette année aussi avec leur niveau de performance, on l’a vu encore le week-end dernier à Singapour avec Fernando [Alonso] qui se qualifie à cinq dixièmes de la pole position.”

“Donc, vraiment je vois la direction prise. Ils ont recruté beaucoup de personnes dans leur équipe technique. Pour moi, il y a des vraies choses à atteindre avec Alpine, et bien-sûr, le fait que ce soit français, émotionnellement le sport, la F1 est un sport international, on court dans le monde entier, mais le fait que ce soit aussi une écurie française, émotionnellement c’est quelque chose de particulier. Mais je dirais que le premier critère c’est vraiment la performance. En tant que pilote, on veut une voiture qui soit compétitive et aujourd’hui ils ont montré qu’ils sont capables de progresser, d’évoluer et d’avoir une voiture qui me permet de me bagarrer à l’avant.”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.