Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Gasly voit AlphaTauri se battre pour la P5 en F1 en 2023

Le Français Pierre Gasly reste convaincu que les mauvaises performances d’AlphaTauri au cours de la saison 2022 ne doivent pas faire oublier le fait que l’écurie italienne a largement les capacités de se battre pour une P5 au championnat

SAO PAULO, BRAZIL - NOVEMBER 10: Pierre Gasly of France and Scuderia AlphaTauri talks to the media in the Paddock during previews ahead of the F1 Grand Prix of Brazil at Autodromo Jose Carlos Pace on November 10, 2022 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Peter Fox/Getty Images) // Getty Images

Le nouveau pilote Alpine Pierre Gasly estime que son ancienne équipe AlphaTauri a “tout ce qu’il faut” pour concourir en haut du peloton cette saison en F1.

Après plusieurs années passées chez AlphaTauri, Pierre Gasly est devenu au fil des saisons le leader incontesté de l’équipe italienne et a obtenu comme meilleur résultat lors de son passage à Faenza une victoire au Grand Prix d’Italie 2020.

Mais l’an dernier – lors de sa dernière saison chez AlphaTauri – le pilote français a eu beaucoup plus de mal à entrer dans les points à chaque course au volant d’une monoplace bien moins compétitive que sa devancière, ce qui n’a pas permis à l’écurie italienne de faire mieux qu’une neuvième place au championnat du monde des constructeurs.

Cependant, Pierre Gasly reste persuadé que sa désormais ancienne équipe a le potentiel de se battre pour la cinquième place au championnat du monde, place actuellement occupée par l’écurie McLaren.

“Ils ont ce qu’il faut pour courir à l’avant du milieu de peloton, tout comme nous l’avons fait en 2021. C’est à ce moment-là que nous avions la voiture pour terminer cinquième du championnat du monde.” a expliqué Pierre Gasly à nos confrères d’AMUS.

“C’était la première saison de Yuki [Tsunoda] en Formule 1 à l’époque. Si cela avait été sa deuxième et qu’il avait réalisé la performance de 2022, je suis sûr que nous aurions terminé cinquièmes. C’est pourquoi je vois le potentiel.”

“Les personnes sont là, les structures sont en place. Les modifications apportées à la réglementation – avec le plafond budgétaire –  et les heures en soufflerie échelonnées, devraient aider les équipes du milieu de peloton. Je ne vois donc aucune raison pour que AlphaTauri ne se batte pas dans le haut du milieu de peloton.”

Pierre Gasly qui lit ses notes avant le départ d’un Grand Prix en 2022

Pourtant, en 2022 l’équipe de Faenza a dû faire face à une baisse de forme significative et a terminé à l’avant dernière place au championnat du monde des constructeurs. Mais le Français a une opinion personnelle sur les raisons de cet échec.

A lire aussi   Le talent de Norris égale celui d'Alonso selon Zak Brown

“Je dirais, et c’est mon opinion personnelle, que nous avions des déficits en matière d’efficacité du point de vue aérodynamique. Nous avons roulé avec trop de traînée par rapport à l’appui que la voiture générait, et il y avait juste un manque d’appui général et cela a donc touché d’autres domaines.”

“La voiture glissait davantage, les pneumatiques chauffaient. Ensuite, vous glissez encore plus et vous avez plus d’usure liée à la chaleur. Un petit pas en termes d’appui a un impact important sur la performance globale en course.”

“Je pense que la voiture avait du potentiel, mais ce qui nous a également affaiblis, c’est que nous avons largement dépassé le poids minimum durant toute la saison. On parle de quelques dixièmes de secondes, mais nous n’avons pas réussi à nous débarrasser de cet excès de poids.”

“Si nous avions eu ces quelques dixièmes en début de saison, nous aurions été au milieu du peloton avant au moins les huit premières courses et cela aurait eu un impact sur le classement final.”

En 2023, Pierre Gasly fera équipe avec son compatriote Esteban Ocon chez Alpine. Le Normand entamera cette année sa septième saison en Formule 1 après avoir débuté en 2017.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.