mclaren-f1-saison-2020
in

McLaren : difficile de trouver la bonne configuration à Istanbul

Le patron de l’équipe McLaren, Andreas Seidl, explique que la plupart des équipes seront confrontées à un véritable casse tête ce week-end au Grand Prix de Turquie pour choisir le bon niveau d’appui nécéssaire sur une piste rapide, mais qui demande tout de même un package aéro assez élevé, notamment pour passer le premier secteur.

La F1 n’est plus revenue à Istanbul depuis la saison 2011 et depuis, les monoplaces ont largement évolué avec plusieurs changements de réglementation.

Si la piste en elle-même n’a que très peu évoluée depuis 2011 [asphalte neuf], il s’agira tout de même pour les équipes d’un véritable défi pour trouver la bonne configuration dès le début du week-end.

« Encore une fois, c’est formidable de revenir sur un circuit différent de ceux que nous avons visités ces dernières années. » nous explique Seidl.

« La dernière fois que nous avons couru en Turquie, c’était en 2011, cela fait donc longtemps que l’équipe n’est pas allée à l’Istanbul Park. »

« C’est l’une de ces pistes qui est très technique, mais fantastique et qui sollicite énormément la voiture, notamment au virage huit avec plusieurs points de corde et qui se prendra à fond avec ces voitures. »

« La piste en elle-même est un véritable mélange de vitesse faible et élevée. Elle est tout de même dominée par un ensemble de virages à vitesse relativement faible mais aussi par plusieurs longues lignes droites. »

« Ainsi, choisir notre niveau d’aileron avec ces voitures, très différentes de celles de 2011, sera l’un des défis auxquels nous serons confrontés ce week-end. »

« Depuis 2011, nous avons subi plusieurs changements réglementaires, donc même s’il s’agit d’une piste que nous connaissons un peu, avec les voitures d’aujourd’hui, ce sera tout à fait différent. »

« Nous prévoyons que les temps au tour seront de plusieurs secondes plus rapides [par rapport à 2011] et que certains des virages les plus lents en 2011 deviendront des virages à vitesse moyenne maintenant. Il reste donc beaucoup à apprendre pour le week-end. »

Un tour sur le tracé d’Istanbul 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

F1 - Le retour de la F1 aux Pays-Bas programmé en septembre 2021

Le retour de la F1 aux Pays-Bas programmé en septembre 2021

F1 - Zak Brown confiant sur un "retour à la normalité" en 2021 en F1

Zak Brown confiant sur un « retour à la normalité » en 2021 en F1